Espagne : vers une alliance à trois partis ? | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Europe
Espagne : vers une alliance à trois partis ?
©

Unité nationale

Espagne : vers une alliance à trois partis ?

Les libéraux de Ciudadanos ont proposé des négociations tant avec le parti populaire (droite) qu'avec les socialistes.

Comment l'Espagne va-t-elle se sortir de cette impasse ? Après les dernières élections législatives qui ont vu 4 partis sortir du lot, les alliances sont inévitables pour dégager une majorité absolue. Mais entre les socialistes, les conservateurs (au pouvoir), les radicaux de gauche de Podemos et les libéraux de Ciudadanos, difficile de trouver un terrain d'entente. Ces derniers ont néanmoins proposé des négociations à trois avec les deux partis gouvernementaux, afin de "garantir que l'Espagne ait un gouvernement," a insisté le leader de ce jeune parti, Albert Rivera. "Dès aujourd'hui, je vais entrer en contact avec M. Rajoy et M. Sanchez pour envisager la possibilité d'adopter un accord sur les éléments essentiels" a-t-il promis lors d'une conférence de presse. 
Si l'économie était une clé du scrutin, elle l'était tout autant que le risque de sécession de la Catalogne et c'est peut-être sur cet axe que les trois partis peuvent trouver un point d'entente, eux qui s'oppose à l'indépendance de la région, tandis que Podemos propose un referendum d'autodétermination aux Catalans.
Les négociations s'avèrent néanmoins compliquées puisque le chef du Parti socialiste espagnol (PSOE), Pedro Sanchez a d'ores et déjà refusé la reconduction de son opposant Mariano Rajoy à la tête du gouvernement.
Lu sur L'Express

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !