Espagne : la baisse des prix à la consommation renforce la menace de déflation en zone euro | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Espagne : la baisse des prix à la consommation renforce la menace de déflation en zone euro
©

Inquiétudes

Espagne : la baisse des prix à la consommation renforce la menace de déflation en zone euro

L'indice des prix à la consommation espagnol a reculé de 0,5% en août sur un an, selon des données provisoires publiées ce jeudi 28 août par l'Institut national de la statistique (Ine).

Une nouvelle baisse des prix en Espagne renforce la menace de la déflation en zone euro. Après avoir déjà diminué de 0,4% en juillet, l'indice des prix à la consommation espagnol a reculé de 0,5% en août sur un an, selon des données provisoires publiées ce jeudi 28 août par l'Institut national de la statistique (Ine). Cette tendance s'explique surtout par la baisse des prix du carburant. C'est la plus mauvaise performance enregistrée depuis octobre 2009, quand le pays était en pleine récession. Il avait alors connu huit mois consécutifs de baisse des prix. La situation actuelle devrait se poursuivre encore un mois ou deux, d'après le secrétaire d'État espagnol à l'Économie, Fernando Jiménez Latorre. Ce dernier refuse toutefois de parler d'un risque de spirale déflationniste, avec une baisse généralisée des prix et des salaires.

Mais l'Espagne n'est pas le seul pays de la zone euro à connaître une inflation quasi-nulle. En Allemagne, elle a stagné de 0,8% en août sur un an, en Belgique elle est tombée à 0,02 %, une première depuis l'automne 2009. Et France et Italie ne devraient pas mieux s'en sortir. L'inflation dans l'ensemble des pays de la zone euro, attendue vendredi 29 août, devrait donc ralentir à 0,3% sur un an, d'après des analystes interrogés par l'agence financière DowJones Newswires. Elle était de 0,4 % en juillet, au plus bas là aussi depuis octobre 2009.

Le maintien de l'inflation à un niveau inférieur à l'objectif de la Banque centrale européenne va donc donner du grain à moudre à ses détracteurs. En juin, la BCE avait déjà présenté des mesures exceptionnelles pour inciter les banques à prêter plus aux entreprises et aux ménages. Sans grand succès. Il est toutefois peu probable que la BCE présente un nouveau plan d'action lors de la réunion du conseil de ses gouverneurs qui aura lieu jeudi prochain à Francfort.

 

Lu sur Le Point

Le sujet vous intéresse ?

À Lire Aussi

5 graphiques à l’intention de ceux qui pensent que la déflation ne serait qu’un prétexte sans fondement de François Hollande pour échapper aux réformes Le pacte de compétitivité, arme contre la déflation ? Pourquoi les déclarations pré et post-vacances du gouvernement prouvent qu’il n’a pas compris le diagnostic qu’il a lui-même établi

Mots-Clés

Thématiques

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !