Eric Zemmour ne regrette pas ses propos : ni sur les mineurs étrangers, ni sur les enfants handicapés | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Eric Zemmour
Eric Zemmour
©Eric Zemmour

Présidentielle 2022

Eric Zemmour ne regrette pas ses propos : ni sur les mineurs étrangers, ni sur les enfants handicapés

Le candidat était l'invité de RMC/BFM TV ce mardi matin

Au lendemain de sa condamnation à 10.000 euros d'amende pour provocation à la haine raciale et injure raciste par le tribunal correctionnel de Paris, Éric Zemmour persiste et signe, souligne BFM TV.

Invité ce mardi matin sur BFMTV-RMC, le candidat à la présidentielle et créateur du parti Reconquête! l'affirme, il ne "regrette absolument pas" ses propos concernant les mineurs isolés.

"Je pense que je suis l’objet d’une justice politique, qui évidemment veut m’interdire de parler non-seulement d’immigration mais de lier l’immigration à la délinquance et à l’insécurité. C’est tout simplement une justice politique", a-t-il assuré.

Eric Zemmour a également expliqué ne pas regretter sa phrase polémique sur les enfants handicapés souligne Le Parisien.

« il y a des enfants handicapés pour qui c’est une souffrance d’être au milieu des autres » et « ce n’est pas aux parents d’en juger », a-t-il affirmé.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !