Éric Coquerel, le secrétaire national du Parti de gauche dénonce "l’échec terrible" de François Hollande | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Éric Coquerel, le secrétaire national du Parti de gauche dénonce "l’échec terrible" de François Hollande
©

Point de vue

Éric Coquerel, le secrétaire national du Parti de gauche dénonce "l’échec terrible" de François Hollande

Il a aussi critiqué ce vendredi matin l'alignement du président sur l'Otan et les Etats-Unis en matière de politique étrangère.

Si François Hollande croit toujours en ses chances d'être réélu et qu'il juge son bilan satisfaisant, beaucoup ne sont pas d'accord avec lui et le font savoir. A gauche, les voix s'élèvent pour critiquer l'action du président. C'est le cas d'Eric Coquerel. Ce vendredi matin sur France Info, lecrétaire national du Parti de gauche s'en est donné à coeur joie pour tancer le chef de l'Etat.

"En politique étrangère, il est complètement aligné derrière l'Otan et les États-Unis d'Amérique" a d'abord dit Coqueral. "Au niveau de la politique économique et sociale, c'est un échec terrible. Il avait dit qu'il ferait ses valises, qu'il ne se représenterait pas si le chômage ne baisse pas. Il peut les préparer, en tout cas si sa politique se poursuit" a-t-il expliqué. Pour lui, la mort de Rémi Fraisse à Sivens fait aussi partie des points noirs du quinquennat de François Hollande. "Quoi qu'ils en disent, c'est aussi d'origine politique" a-t-il soutenu.

 

Le secrétaire national du PG a également indiqué ne pas voir de mesures positives dans la politique menée par le président de la République. "Il y a eu quelques mesures comme l'encadrement des loyers et hop, ça a été balayé. Une politique qui fait en sorte que l'activité soit de plus en plus diminuée, que l'argent aille toujours au même endroit - c'est-à-dire aux entreprises, mais sans contrainte donc cela part chez les actionnaires - est une politique qui ne peut pas relancer l'économie" a indiqué EricCoquerel. 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !