Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Société

Grinçante

Encadrement des loyers à Paris : début de l'expérimentation le 1er août

Selon les calculs de l'Observatoire des loyers de l'agglomération parisienne (l'Olap), ce procédé devrait au final bénéficier à un nouveau locataire sur cinq.

L'encadrement des loyers, c'est pour bientôt. Pour très bientôt même puisque l'expérimentation à Paris débutera le 1er août à Paris. Selon les calculs de l'Observatoire des loyers de l'agglomération parisienne (l'Olap), ce procédé devrait au final bénéficier à un nouveau locataire sur cinq. D'après l'organisme, "l'encadrement se traduira par une baisse de loyer allant jusqu'à 50 euros pour un tiers d'entre eux, de 50 à 100 euros pour un autre tiers, et supérieure à 100 euros pour le tiers restant".

Le dispositif prévoit qu'à la signature d'un nouveau bail ou lors d'un renouvellement, le loyer d'un logement ne puisse dépasser de 20% un loyer de référence au m2 fixé par arrêté préfectoral, ni lui être inférieur de 30%. La préfecture d'Ile-de-France prendra cet arrêté avant fin juin.

L'Olap a pris 4 éléments en considération pour fixer ces nouveaux plafonds : le type de location (nue ou meublée), le nombre de pièces, l'époque de construction et le secteur géographique. La capitale a été divisée en 14 secteurs. "Certains loyers vont pouvoir dépasser le loyer majoré (le loyer de référence + 20%) en intégrant un complément de loyer lorsque les caractéristiques de localisation d'un logement" le justifient, énonce un décret à paraître ce vendredi. Après Paris, Lille pourrait être la deuxième ville à encadrer ses loyers.

Commentaires
Nos articles sont fermés aux commentaires.