En France, plus de 23000 foyers vivent dans un logement mesurant moins de 9m² | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
En France, plus de 23000 foyers vivent dans un logement mesurant moins de 9m²
©Reuters

Situation tendue

En France, plus de 23000 foyers vivent dans un logement mesurant moins de 9m²

Selon un classement communiqué ce vendredi, la France arrive à la 10e place de l’Union européenne en matière de mal logement.

Pas franchement reluisant. Selon un classement communiqué ce vendredi par la Fondation Abbé Pierre et la Fédération européenne des associations nationales travaillant avec les sans-abris, la France arrive à la 10e place de l’Union européenne en matière de mal logement. Le classement se base sur plusieurs critères : coût du logement, ménages en situation d’impayés, difficultés de chauffage, suroccupation et d’insalubrité.

La France gagne tout de même deux places par rapport à 2015 "grâce notamment à son système de logement social et d’allocations logement, qui lui permet de connaître un taux particulièrement faible de ménages en taux d’effort excessif (plus de 40 % des revenus consacrés au logement)", indique la Fondation Abbé Pierre. "La France est moyenne en matière de suroccupation, de précarité énergétique et de privation sévère de logement et affiche un taux élevé de ménages en impayés".

Et selon des chiffres dévoilés par Le Figaro, 23 000 foyers vivent dans un logement de moins de 9 m2. Une situation parfaitement inégale puisque le journal rappelle qu'un décret de 2002 oblige le logement à "disposer au moins d'une pièce principale ayant soit une surface habitable au moins égale à 9 mètres carrés et une hauteur sous plafond au moins égale à 2,20 mètres, soit un volume habitable au moins égal à 20 mètres cubes".

Pour le reste du classement, le trio de tête est constitué du Luxembourg, de l'Irlande et de la Finlande. Le Royaume-Uni dégringole en 20e position après des coups budgétaires sur les allocations logement.  Enfin, la Grèce, "dans une situation sociale cauchemardesque, illustrant les conséquences sociales des programmes d’austérité" est à la dernière place (28e).

Lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !