Emplois d'avenir : la mesure phare d'Hollande rame, surtout dans les zones sensibles | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Emplois d'avenir : la mesure phare d'Hollande rame, surtout dans les zones sensibles
©

Retard à l'allumage

Emplois d'avenir : la mesure phare d'Hollande rame, surtout dans les zones sensibles

En Seine Saint Denis, par exemple, seuls 167 contrats ont été signés, ce qui est très en deçà de l'objectif de 2754.

Le Monde publie une infographie compilant les données sur les emplois d'avenir. Selon le quotidien, la mesure phare de François Hollande pour lutter contre le chômage souffre d'un retard à l'allumage, six mois après son lancement.  seuls 17 347 emplois d'avenir auraient été signés (hors éducation nationale).

Et le gouvernement peine à rattraper ce retard : au mois d'avril, à peine 57 % des 9 091 emplois d'avenir prévus pour le mois dans toute la France ont effectivement été signés. Des chiffres qui viennent démentir le discours du gouvernement lorsqu'il assure que le déploiement se ferait à un rythme normal.

Officiellement, l'objectif des 100 000 contrats d'ici à fin 2013, dont 6 000 pour l'exception réservée aux apprentis professeurs de l'éducation nationale, est maintenu. Mardi 28 mai, on défendait à l'Elysée que le seuil des 25 000 emplois d'avenir, "professeurs" et "traditionnels" confondus, était désormais franchi, mais le ministère du travail veut attendre début juin pour communiquer les chiffres exacts du mois de mai.

Autre problème : le retard est particulièrement criant dans les quartiers qui ont le plus besoin d'emplois d'avenirs, et qui souffrent le plus du chômage. Peu de contrats sont signés dans les zones sensibles comme en Seine Saint Denis, par exemple, où seuls 167 contrats ont été signés, ce qui est très en deçà de l'objectif de 2754. "On fait face à un énorme problème dans ce département", convient l'entourage de Michel Sapin, le ministre du travail et de l'emploi.

Même bilan à la Réunion, où seuls 210 emplois d'avenir ont été crées sur un objectif de 5000, soit seulement 4,2%. Le Val d'Oise voit son objectif rempli à 9% seulement, avec 174 emplois crées sur 1885.

L'objectif est atteint à plus de 30% en revanche dans de nombreuses régions du centre, comme l'Indre, le Cher et la Nièvre.

Lu sur Le Monde.fr

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !