Emmanuel Macron président de la République : retour sur la soirée électorale | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Emmanuel Macron président de la République : retour sur la soirée électorale
©AFP

Jour J

Emmanuel Macron président de la République : retour sur la soirée électorale

Emmanuel Macron élu avec 65.8% des voix contre 34,2% pour Marine Le Pen.

  • Emmanuel Macron élu président de la République
  • Emmanuel Macron élu avec 65,8% des voix contre 34,2% pour Marine Le Pen
  • Marine Le Pen parle d'un "résultat historique"


A LIRE AUSSI - Gauche /droite, mondialiste contre nationaliste, peuple ou élites, globe-trotter ou assignés à résidence etc… : sur lequel des nouveaux clivages politiques allez-vous voter ?

---------------EN DIRECT------------------------

23h39 : L'appel à la résistance de Philippe Poutou

Le candidat du NPA (Nouveau Parti Anticapitaliste)à l'élection présidentielle Philippe Poutou a réagit sur Twitter à l'élection d'Emmanuel Macron. Il a appelé à "s'unir pour préparer la résistance" et assure dans un communiqué que "Macron entend amplifier la contre-révolution libérale et va donc poursuivre sans discontinuité une politique d'austérité pour les catégories populaires, au nom de la liberté d'entreprendre, de la rigueur et de l'équilibre budgétaire."

23h25 : Anne Hidalgo se dit heureuse "que Paris ait contribué à cette victoire sur le nationalisme, la xénophobie, le racisme et l'antisémitisme"
 
Emmanuel Macron a engrangé 90% des voix en sa faveur à Paris. Anne Hidalgo, maire de Paris a déclaré : "Je suis heureuse que Paris ait contribué à cette victoire sur le nationalisme, la xénophobie, le racisme et l'antisémitisme en se mobilisant massivement pour nos valeurs communes. Dans une société menacée par le relativisme, les Parisiens restent particulièrement sensibles aux lignes rouges qui délimitent l'espace démocratique. Ils sont fidèles en cela à leur identité faite d'ouverture, de cosmopolitisme et de partage." Et souhaite qu'Emmanuel Macron inscrive le pays dans "un avenir démocratique, écologique, social et européen."
 

23h10 : Réaction de François Hollande

 

22h53 : "Merci mes amis" lance Emmanuel Macron

"Merci mes amis" lance Emmanuel Macron devant la foule réunie sur l'esplanade du Louvre. "Tout le monde nous disait que c'était impossible, mais ils ne connaissent pas la France" dit-il. Le nouveau président élu a ensuite tenu à remercier pour les engagements et les "risques pris par certains".  Emmanuel Macron a ensuite voulu  "avoir un mot pour ceux qui ont voté pour Madame Le Pen.  Ils ont exprimé aujourd’hui une colère, un désarroi, parfois des convictions, je les respecte... Je ferai tout durant les cinq années qui viennent pour qu’ils n’aient plus aucune raison de voter pour les extrêmes".

22h50 : Pierre Gattaz félicite Emmanuel Macron mais le prévient que "la tâche qui lui incombe désormais est immense."

 

22h37 :  La réaction d'Eric Ciotti : 

Dans un communiqué diffusé sur Twitter, le député (LR) des Alpes-Maritimes réagit à la victoire d'Emmanuel Macron. Il écrit: "Même si Emmanuel Macron est le président de la République et doit bénéficier du respect dû à ses fonctions, je ne lui accorde pas ma confiance".

22h28 : Estrosi : "Les législatives ne doivent pas être une revanche"

Pour Christian Estrosi, président de la région PACA qui s'exprimait sur France 2 "les législatives ne doivent pas être une revanche." Dans un tweet, l'ancien maire de Nice a déclaré : "Je reste gaulliste, je souhaite la réussite du Président, parce que je souhaite la réussite de la France."

22h20 : Emmanuel Macron et Angela Merkel se sont parlé

Selon l'AFP, Emmanuel Macron s'est entretenu avec Angela Merkel au téléphone. Le nouveau président élu lui aurait confirmé une visite prochaine à Berlin.

22h10 : Cascade de réactions à l'international

De nombreux chefs d'Etat saluent la victoire d'Emmanuel Macron à l'instar de Charles Michel, premier ministre belge qui déclare : "Plus qu’une accession à la tête de la France, c’est un rejet clair d’un projet de repli dangereux pour l’Europe qui triomphe ce soir." Alexis Tsipras dans un tweet a affirmé qu'il s'agit d'"une inspiration pour la France et l'Europe...Je suis sûr que nous allons œuvrer ensemble d'une façon étroite". Le président ukrainien Petro Porochenko, a lui aussi félicité Emmanuel Macron et a jugé sa victoire comme étant un "important crédit de confiance des Français à l'Europe unie".

21h53 : François Baroin intraitable avec Bruno Le Maire

François Baroin chargé de mener campagne pour Les Républicains aux législatives n'en démord pas. Il a réaffirmé que son parti serait une force d'opposition contre Emmanuel Macron.Face à Bruno Le Maire qui a annoncé son sontien à Emmanuel Macron, le maire de Troyes est intraitable : "s'il entre au gouvernement, il aura un candidat LR face à lui aux législatives" mais surtout il quittera la "famille" LR.

21h40: réaction de Marion Maréchal Le Pen : 

Marion Maréchal Le Pen a déclaré sur BFMTV que "Le combat du FN c’est d’éviter que Macron ait les mains totalement libres pour diriger le pays". Elle a confiée "une part de déception" et a appelée à mener une "réflexion" sur la stratégie menée pendant la campagne par le parti.

21h28 : Donald Trump félicite Emmanuel Macron pour son élection

"Félicitations à Emmanuel Macron pour sa grande victoire aujourd'hui comme prochain président de la France. Je suis très impatient de travailler avec lui !"
 

 

21h 20 : Prise de parole de Jean-Luc Mélenchon

 

21h15 : Jean-Marie Le Pen : "Je ne laisserai pas le nom du Front National disparaître comme cela"

Jean-Marie Le Pen, sur Franceinfo a déclaré : "Je ne laisserai pas le nom du Front national disparaître comme cela, il y aura un congrès et ce sera aux militants de décider, ce n'est pas à Monsieur Philippot de décider".

21h05: Emmanuel Macron prend la parole : 

Pour sa première allocution, Emmanuel Macron a d'abord tenu à saluer son adversaire, Marine Le Pen : "Je veux ce soir adresser un salut républicain à mon adversaire. Je sais les divisions de notre nation qui ont conduit certains à un vote extrême. Je sais les colères, les doutes, l’anxiété que certains ont exprimé. Il est de ma responsabilité de vous entendre en luttant contre tous les formes d'inégalités, en assurant votre sécurité, en garantissant l’unité de la nation."
Puis Emmanuel Macron a orienté son discours vers l'extérieur et l'Union Européenne. Emmanuel Macron a déclaré : "Je défendrai la France, ses intérêts vitaux, son image. J’en prends l'engagement devant vous. Je défendrai l’Europe, c’est notre civilisation qui est en jeu, notre manière d’être libre. J'oeuvrerai à retisser les liens entre l’Europe et les citoyens. J’adresse aux nations du monde, le salut de la France fraternelle."
 

21h01 Bruno Le Maire prêt à travailler avec Emmanuel Macron

Le député LR Bruno Le Maire s'est dit prêt à "travailler dans une majorité de gouvernement"

20h53 : L'abstention, le vote blanc ou nul

Environ 12% des électeurs ont déposé un bulletin blanc ou nul. L'abstention elle, s'élève à 25,3% des inscrits.

20h45 : Jean-Christophe Cambadélis, Premier secrétaire du PS déplore le score du FN

 

20h38 : Jean-Claude Juncker félicite Emmanuel Macron

 

20h30 : Najat Vallaud-Belkacem réagit sur TF1  ministre de l'éducation nationale

Najat Vallaud-Belkacem ministre de l'éducation nationale réagit sur TF1 : ""D’abord on félicite M. Macron sincèrement. C’est quand même un beau moment pour le pays, les idées d’extrême droite n’ont pas remporté le combat. L’essentiel a été fait. Après nous avons des désaccords avec Emmanuel Macron. (...) La fin du clivage droite-gauche, je continue à ne pas souscrire à cette idée." Concernant les élections législatives, la candidate a déclaré "C’est important dans la troisième page qui reste à écrire que les idées de gauche soit largement représentées."

 

20h25 : Emmanuel Macron : "Une nouvelle page s'ouvre"

Emmanuel Macron a déclaré à l'AFP : "Une nouvelle page de notre longue histoire s'ouvre ce soir. Je veux que ce soit celle de l'espoir et de la confiance retrouvés."

20h20 : Marine Le Pen a pris la parole

La candidate avait annoncé qu'elle prendrait la parole rapidement. Pour elle, les Français "ont choisi de voter pour la continuité". Elle a tenu à remercier les 11 millions de Français qui lui ont accordé leurs voix, les militants ainsi que Nicolas Dupont-Aignan et son mouvement "Debout La France". Ce "résultat historique" selon elle, propulse "l'alliance patriote et républicaine"' comme première force d'opposition pour ce nouveau et "inquiétant" quinquennat qui s'annonce.
La candidate du Front National a annoncé une "transformation en profondeur du parti" pour constituer une nouvelle force politique et préparer les législatives qu'elle qualifie déjà "d'opposition entre les patriotes et les mondialistes".
 

20h : Large victoire d'Emmanuel Macron avec 65.5% des votes 

Emmanuel Macron est élu nouveau président de la République avec 65.5% des voix contre 34.5 pour Marine Le Pen selon les estimations Kantar-Sofres Onepoint.

19h18 : "Le Monde" refuse de participer à son tour à la soirée électorale du FN

Le quotidien du soir emboite le pas à Libération en annoncant boycotter la soirée électorale du Front National. Luc Bronner, directeur de la rédaction explique : "Le Front national a choisi d’exclure des médias, français et internationaux, de la soirée électorale qu’il organise dimanche 7 mai pour le second tour de l’élection présidentielle. "Le Monde" condamne vivement cette attitude qui ne permet pas d’assurer correctement la couverture d’un moment démocratique majeur et qui témoigne, après plusieurs autres incidents, d’une conception dégradée de la liberté de la presse. En solidarité avec les médias concernés, nous avons décidé de ne pas être présent à cette soirée électorale. Cette décision ne nous empêchera pas de continuer à couvrir le Front national avec les mêmes exigences journalistiques."

19h05 : 2000 journalistes accrédités au Louvre pour Emmanuel Macron

 

19h : Les premiers bureaux de vote ont fermé

Il est 19h les premiers bureaux de vote ont fermé en France métropolitaine.  Dans les grandes métropoles (Marseille, Lyon, Paris) les citoyens ont jusqu'à 20h pour se rendre aux urnes.

18h : Comme pour le premier tour, le FN interdit d'accès des médias pour la soirée électorale

Une dizaine de médias ont été interdit d'accès à la soirée électorale du Front National prétextant un "manque de place". Parmi les non gratae on compte Rue89, BuzzFeed, Les Jours, Mediapart, Quotidien, Streetpress, Explicite Politis ou encore Politico. A 16h le quotidien Libération annoncait via un billet boycotter la soirée organisée par le FN "par solidarité" dénoncant des "mesures anti-démocratiques et contraires à la liberté d’informer". Le journal estime que ces mesures "doivent cesser" et fustige "l’intimidation des journalistes dans les meetings".

17h50 : Une enquête judiciaire ouverte après le piratage de l'équipe d'Emmanuel Macron

Une enquête judiciaire a été ouverte après le piratage de l'équipe du candidat d' "En Marche !" assure une source proche de l'enquête à l'AFP pour "accès frauduleux à un système de traitement automatisé de données" et "atteinte au secret des correspondances". L'enquête aurait été confiée à la Brigade d'enquêtes sur les fraudes aux technologies de l'information (Befti).

17h40 : L'abstention sur la journée évaluée entre 26 % et 27%

L'abstention pendant cette journée du second tour de l'élection présidentielle est évaluée entre 26% et 27% selon les estimations.

17h34 : Que se passe-t-il au mois de mai après l'élection présidentielle : 

Lundi 8 mai : Les résultats définitifs sont annoncés par le ministère de l'intérieur après réception des proc
le ministère de l'intérieur annonce les résultats définitifs
Mercredi 10 mai : proclamation officielle du nouveau président par le Conseil Constitutionnel
Samedi 13 ou dimanche 14 mai : cérémonie de passation des pouvoirs, le mandat de François Hollande s'achève officiellement
Lundi 15 mai : Nomination du Premier ministre par le Président, le poste pourra changer après les élections législatives s'il y a absence de majorité parlementaire
Du 15 au 19 mai : dépôt des candidatures pour les élections législatives
Lundi 22 mai : Début officiel de la campagne pour les législatives
 

17h15 : une participation finale à 73% ?

17h : La participation à 65,30% à 17h

Le ministère de l'Intérieur a dévoilé les chiffres de la participation à 17h : 65,30% soit un score en deçà de 2012 où, à la même heure, ce chiffre s'élevait à 71,96%.

16h15 : Nicolas Dupont-Aignan a fini par voter

Il était attendu dans sa mairie de Yerres, Nicolas Dupont-Aignan vient de voter.

16h : Hollande à l'affût des résultats

 
Crédit : AFP

15h20 : François Fillon a fait procuration, Dupont-Aignan se fait attendre

Les deux candidats malheureux du premier tour se font discrets. François Fillon a préferé donner procuration pour éviter les caméras. Quant à Nicolas Dupont-Aignan, il ne s'est toujours pas montré. Selon son équipe, il devrait voter "dans l'après-midi."

14h35 : le vote des deux candidats

14h30 : L'esplanade du Louvre évacuée

L'esplanade du Louvre, à Paris, a été évacuée en début de journée pour "une levée de doutes" concernant un colis suspect. Finalement, l'alerte a été levée. C'est là qu'Emmanuel Macron compte réunir ses soutiens s'il remporte l'élection.

14h : Un participation stable

Pour rappel, la participation à midi s'élevait à 28,23%, soit un chiffre très similaire à celui du premier tour. En revanche, à la même heure en 2012, la participation était de 30,66%.

13h30 : Bienvenue sur ce live

Nous allons suivre les résultats du second tour de l'élection présidentielle entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !