Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Histoire

Histoire

Emmanuel Macron confie à Benjamin Stora une mission sur "la mémoire de la colonisation et de la guerre d'Algérie"

Le président de la République veut favoriser "la réconciliation entre les peuples français et algérien".

L'historien Benjamin Stora, spécialiste de la guerre d'Algérie, a été reçu vendredi 24 juillet par le président de la République Emmanuel Macron qui lui a confié une mission sur "la mémoire de la colonisation et de la guerre d'Algérie", en vue de favoriser "la réconciliation entre les peuples français et algérien", a annoncé l'Élysée.

Benjamin Stora devra, d'ici la fin de l'année, "dresser un état des lieux juste et précis du chemin accompli en France sur la mémoire de la colonisation et de la guerre d'Algérie, ainsi que du regard porté sur ces enjeux de part et d'autre de la Méditerranée", poursuit l'Elysée. Cette mission sera menée en parallèle de celle du docteur Abdelmadjid Chikhi, désigné dimanche par le président algérien Abdelmadjid Tebboune pour mener un travail de "vérité" sur ces sujets.

Dans la lettre de mission de Benjamin Stora, Emmanuel Macron écrit qu'il "importe que l'histoire de la guerre d'Algérie soit connue et regardée avec lucidité. Il en va de l'apaisement et de la sérénité de ceux qu'elle a meurtries". Le président de la République voit aussi en cette mission "la possibilité pour notre jeunesse de sortir des conflits mémoriels".

"Je souhaite m'inscrire dans une volonté nouvelle de réconciliation des peuples français et algérien", écrit Emmanuel Macron. "Le sujet de la colonisation et de la guerre d'Algérie a trop longtemps entravé la construction entre nos deux pays d'un destin commun en Méditerranée", ajoute-t-il dans sa lettre.

Commentaires
Nos articles sont fermés aux commentaires.