Emmanuel Macron au Mali appelle au renforcement de l'engagement des pays européens dans le conflit | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Emmanuel Macron au Mali appelle au renforcement de l'engagement des pays européens dans le conflit
©CHRISTOPHE PETIT TESSON / POOL / AFP

A Gao

Emmanuel Macron au Mali appelle au renforcement de l'engagement des pays européens dans le conflit

Emmanuel Macron pour son premier déplacement à l'étranger s'est rendu au Mali. Arrivé à Gao dans le nord du pays avec Sylvie Goulard, ministre des armées et Jean-Yves Le Drian ministre de l'Europe et des affaires étrangères, le président français a été accueilli par son homologue Ibrahim Boubacar Keïta.

Emmanuel Macron est arrivé à Gao dans le nord du Mali sans passer par Bamako. Accompagné par Sylvie Goulard, ministre des Armées et Jean-Yves Le Drian ministre de l'Europe et des affaires Etrangères et Rémy Rioux, directeur de l'Agence française de développement, l'actuel locataire de l'Elysée a été accueilli en bas de l'avion par le président malien Ibrahim Boubacar Keïta dans son traditionnel boubou blanc rapporte la radio RFI.

Une visite au double objectif : renforcer les liens entre les deux pays et réaffirmer l'engagement de la France dans l'opération Barkhane.

"Pour le Mali, la France continuera l'engagement militaire qui est le sien, qui permet à la fois la sécurisation, le retour à la souveraineté pleine et entière sur l'intégralité du territoire, et l'éradication du terrorisme islamiste. Notre volonté est d'accompagner cet effort militaire avec un effort en matière de développement" a déclaré Emmanuel Macron en conférence de presse en précisant que le développement du pays est un "antidote contre le terrorisme". Il a également annoncé que des décisions ont été prises concernant l'amélioration "des infrastructures de transport, des infrastructures urbaines ou périurbaines, en matière de santé ou d'éducation, pour permettre à la population de mieux vivre" rapporte BFMTV.

Concernant l'engagement militaire, avant de rendre visite aux forces françaises sur place, le président a souhaité un appui plus important de la part des autres pays européens: "Ils peuvent faire davantage, en terme d'appui, en terme de développement, et de partenariat d'équipement". Il continue : "Je me dois d'être totalement honnête quant à l'engagement des autres pays européens. L'Allemagne n'est pas engagée de la même façon que nous, dans les opérations au Mali, mais elle y est engagée en terme numérique. Mais je souhaite renforcer ce partenariat. (...) Ma volonté, dans le cadre de nos engagements en Afrique sur le plan militaire, est de faire davantage encore avec l'Europe et avec l'Allemagne".

Depuis 2013, 19 soldats français engagés dans l'opération Barkhane ont perdu la vie au Mali 

 

 

 

 

Lu sur BFMTV

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !