Déclaration de patrimoine : Emmanuel Macron a gagné près d'un million d'euros par an chez Rothschild | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Déclaration de patrimoine : Emmanuel Macron a gagné près d'un million d'euros par an chez Rothschild
©Reuters

Joli pactole

Déclaration de patrimoine : Emmanuel Macron a gagné près d'un million d'euros par an chez Rothschild

Il a également déclaré posséder un appartement parisien d'une valeur de 935.000 euros.

Depuis sa nomination surprise, son passé de banquier d'affaires a fait couler beaucoup d'encre...et cela risque de continuer. La Haute Autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP) a publié les déclarations d’intérêts et de patrimoine des derniers entrants au gouvernement, dont celle d'Emmanuel Macron.

Le patron de Bercy a ainsi déclaré 990 817 euros sur l'année fiscale 2012. En 2011, le montant s'élevait à 997 596. Au total, entre 2009 et 2012, son statut d'associé chez Rothschild lui a fait gagné la coquette somme de 2,884 millions d'euros. En tant que secrétaire général adjoint à l'Elysée, il a également obtenu 100 811 euros sur les six premiers mois de l'année 2012.

Le ministre de l'Economie est aussi propriétaire d'un appartement de 83 m² dans Paris, d'une valeur estimée à 935 000 euros, et d'une Volkswagen de 6 000 euros. A la lecture de sa déclaration, on apprend qu'il est bibliothécaire bénévole, qu'il possède 185 parts de fonds de placement dans les PME (pour 31 936 euros). Il déclare avoir 50.000 euros sur son compte courant.

Le locataire de Bercy n'est pourtant pas soumis à l'Impôt sur la fortune, dû lorsque le patrimoine dépasse 1,3 million d'euros. En septembre, il avait souligné avoir "utilisé une partie de ses revenus pour la rénovation de sa maison familiale du Touquet" et "que les autres éléments de son patrimoine ajoutés à ses gains chez Rothschild" ne permettaient pas d'atteindre le seuil de 1,3 million d'euros.

Lu sur L'Express

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !