Emmanuel Macron a appelé Angela Merkel pour "la féliciter" et veut poursuivre leur "coopération essentielle" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Emmanuel Macron a appelé Angela Merkel pour "la féliciter" et veut poursuivre leur "coopération essentielle"
©LUDOVIC MARIN / AFP

Glückwünsche

Emmanuel Macron a appelé Angela Merkel pour "la féliciter" et veut poursuivre leur "coopération essentielle"

François de Rugy a, lui, évoqué une "partenaire stable pour engager une relance de la construction européenne".

Une réaction rapide.  Dans la nuit de dimanche à lundi, le chef de l’Etat a indiqué sur Twitter avoir appelé la chancelière Angela Merkel pour "la féliciter" après sa réélection. Il assuré qu'ils poursuivraient tous deux "avec détermination" leur "coopération essentielle".

D’autres responsables français ont également commenté le sujet. Le chef des députés La République en Marche, Richard Ferrand, a estimé que "la longévité victorieuse de Mme Merkel est ternie par l'entrée de l'AfD au Bundestag et affaiblie par la chute de ses alliés sociaux-démocrates". Quant au président de l’Assemblée nationale, François de Rugy, il a indiqué sur Twitter : "Angela Merkel a gagné les élections en Allemagne : avec Emmanuel Macron, travaillons ensemble pour relancer Union Européenne". Un message qu'il a tenu de nouveau ce matin à l'antenne de France 2, déclarant que la chancelière est un "partenaire stable pour engager une relance de la construction européenne".

Dimanche, la CDU d'Angela Merkel a remporté une nouvelle fois l'élection, avec 32,7 à 33,3% des voix, des suffrages. Cela ouvre la voie à un quatrième mandat de la chancelière... même si elle ne disposera pas d'une majorité suffisante pour gouverner seule. Comme lors de ses précédents mandats, elle devra trouver des alliés pour former une coalition. La tâche risque d'être ardue : les sociaux-démocrates du SPD, deuxièmes avec 20 à 21% des suffrages, ont annoncé qu'ils refusent de continuer à gouverner avec la CDU. Par ailleurs, la droite nationaliste fait son entrée à la chambre des députés.

Lu sur Europe 1

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !