Elections syndicales : plus de cinq millions de fonctionnaires appelés aux urnes | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Société
Elections syndicales : plus de cinq millions de fonctionnaires appelés aux urnes
©

Jour V

Elections syndicales : plus de cinq millions de fonctionnaires appelés aux urnes

Pour la première fois, les cinq cinq millions 400 mille fonctionnaires français étaient tous appelés à voter en même temps, ce jeudi 4 décembre, pour désigner les organisations syndicales chargées de les représenter pour les quatre ans à venir.

Enseignants, infirmiers, douaniers, agents des impôts, policiers... Pour la première fois, les cinq cinq millions 400 mille fonctionnaires français étaient tous appelés à voter en même temps, ce jeudi 4 décembre, pour désigner les organisations syndicales chargées de les représenter.

L'enjeu du scrutin est de taille puisqu'il déterminera la représentativité syndicale chez les agents de la fonction publique pour les quatre années à venir et quel syndicat sera le plus important à la sortie des urnes. 

Les regards se portent surtout sur le score de la CGT aujourd'hui dans la tourmente. L'image de la première force syndicale a récemment été abimée par les révélations sur les travaux menés dans l'appartement de fonction et le bureau de Thierry Lepaon, son directeur général, ainsi que sur ses indemnités reçues de la CGT Basse-Normandie.


La CGT parodie Star Wars ! par Ecranlarge

Le taux de participation du vote d'aujourd'hui ne sera connu que vendredi soir. S'il se révélait inférieur à celui enregistré lors des dernières élections (55%), cela serait un "vrai souci" a estimé la ministre de la Fonction publique, Marylise Lebranchu. Les résultats, quant à eux, ne tomberont que mardi prochain. Certains indicateurs seront toutefois connus avant, comme, par exemple, le résultat du vote (par voie électronique) de l'Education. 

Lu sur France 3

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !