Elections régionales : Jean Castex annonce le retrait de la liste LREM en Paca au profit de la liste de Renaud Muselier | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Le président du conseil régional du Paca, Renaud Muselier, et le Premier ministre, Jean Castex, posent lors d'une cérémonie à Toulon.
Le président du conseil régional du Paca, Renaud Muselier, et le Premier ministre, Jean Castex, posent lors d'une cérémonie à Toulon.
©NICOLAS TUCAT / PISCINE / AFP

Alliance opportuniste ?

Elections régionales : Jean Castex annonce le retrait de la liste LREM en Paca au profit de la liste de Renaud Muselier

Jean Castex a annoncé dimanche, dans le JDD, le retrait de la liste LREM au premier tour des élections régionales en Provence-Alpes-Côte-d'Azur, au profit du président LR sortant de la région, Renaud Muselier. Suite à cette décision, Les Républicains ont décidé de retirer l’investiture à Renaud Muselier.

Le Premier ministre Jean Castex a annoncé dimanche le retrait de la liste LREM au premier tour des élections régionales en Provence-Alpes-Côte-d'Azur, au profit du président LR sortant de la région, Renaud Muselier, dans un entretien au JDD.

La secrétaire d'État chargée des personnes handicapées Sophie Cluzel, chef de file désignée par LREM dans la région, « et des représentants de la majorité parlementaire vont intégrer le dispositif conduit par Renaud Muselier », a précisé le chef du gouvernement, sous-entendant que les deux listes pourraient fusionner.

« C'est un accord pour des élections régionales, il est prématuré de parler d'autres échéances », a précisé par avance Jean Castex dans le JDD.

Contacté par l'AFP, Renaud Muselier a refusé de confirmer cette fusion, se contentant de «prendre acte» et de «se féliciter» de l'annonce du Premier ministre.

Si la main tendue de Renaud Muselier à La République en marche est soutenue localement par le maire de Nice Christian Estrosi ou par le maire de Toulon, Hubert Falco, ce raprochement est nt refusé par Eric Ciotti, député des Alpes-Maritimes mais également président de la commission nationale d'investiture LR pour ces régionales.

« Ils ont osé l'inacceptable », a déploré Eric Ciotti dimanche matin sur Twitter, en exprimant « son immense tristesse face à ce coup de poignard dans le dos. Ce matin je pense à la France qui mérite tellement mieux, ainsi qu'à nos militants et à nos électeurs, trahis dans leurs convictions. (...) Je le savais, dès avant le premier tour de la présidentielle, ils préparaient leur mauvaise soupe sur le petit feu élyséen dans la mauvaise marmite En Marche ».

Suite à cette annonce dans les colonnes du JDD, Renaud Muselier « ne pourra pas bénéficier de l'investiture LR » après le retrait, à son profit, de la liste LREM pour les élections régionales de juin, selon les précisions ce dimanche du patron des Républicains, Christian Jacob. Le parti Les Républicains a décidé de retirer son investiture à Renaud Muselier suite au retrait de la liste LREM en Paca au profit de Renaud Muselier.

Cette alliance entre La République en marche et Renaud Muselier en Paca s'inscrit notamment dans une alliance afin de tenter de "faire barrage" à la candidature de Thierry Mariani du Rassemblement National. 

Le JDD

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !