Elections locales : 43% des sympathisants UMP favorables à "un accord national" avec le FN | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Elections locales : 43% des sympathisants UMP favorables à "un accord national" avec le FN
©Reuters

Pris de pouls

Elections locales : 43% des sympathisants UMP favorables à "un accord national" avec le FN

De leur côté, 77% des sympathisants FN y sont favorables, selon un sondage TNS Sofres pour France Info, Le Monde et Canal+ diffusé ce lundi 16 février.

Bonne journée pour le Front national. Alors qu'un sondage Odoxa pour le Parisien vient d'annoncer que 42% des électeurs de Nicolas Sarkozy seraient prêts à voter FN aux prochaines élections locales, un "baromètre de l'image du Front national" réalisé par TNS Sofres pour France Info, Le Monde et Canal + diffusé ce lundi 16 février révèle que 43% des sympathisants UMP sont enclins à un "accord électoral national" entre leur parti et le FN pour les départementales et régionales de 2015. De leur côté, 77 % des sympathisants FN y sont également favorables. Dans le détail, un sympathisant UMP sur deux (50 %) est pour "des alliances électorales" entre les deux partis pour ces scrutins "au cas par cas, au plan local" (contre 73 % chez les sympathisants FN).

Concernant "l'attitude souhaitée de l'UMP vis-à-vis du Front national", seuls 9% (-1 par rapport à 2014) des sympathisants UMP estiment que leur parti devrait traiter celui de Marine Le Pen "comme un allié en passant avec lui une alliance électorale globale". En revanche, 45% (+4%) d'entre eux considèrent qu'il faut faire des "alliances électorales avec le FN selon les circonstances". Par ailleurs, seuls 8% (4%) des sympathisants UMP sont pour que le parti de Nicolas Sarkozy "combatte" le FN. Plus précisément, ils sont 30% (+1) à vouloir "refuser tout accord politique avec lui sans le combattre".

Concernant l'ensemble des Français, 62% (+2%) des personnes interrogées assurent ne jamais avoir voté pour le FN et ne pas envisager de le faire à l'avenir. De même, 62% sont en "désaccord" avec les idées défendues par le parti d'extrême-droite. Au niveau de ces dernières, 22% des sondés (-2) sont d'accord avec la proposition qui veut que l'on donne "la priorité à un Français sur un étranger en situation régulière" en matière d'emploi, 36% sont pour rétablir la peine de mort et 25 % (- 4) pour  la sortie de l'euro et au retour au franc.

En conclusion, plus de la moitié des Français (54%,) considèrent le Front national comme un danger pour la démocratie en France contre 38% (- 5) assurés du contraire. 

Lu sur Le Point

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !