Elections législatives : les partis pro-Macron ont trouvé un accord avec Edouard Philippe pour former une confédération | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Les partis de la majorité présidentielle ont trouvé un accord avec la formation politique d'Edouard Philippe, Horizons, en vue des élections législatives.
Les partis de la majorité présidentielle ont trouvé un accord avec la formation politique d'Edouard Philippe, Horizons, en vue des élections législatives.
©Ludovic MARIN / POOL / AFP

Intenses négociations

Elections législatives : les partis pro-Macron ont trouvé un accord avec Edouard Philippe pour former une confédération

Après des phases de négociations, les formations politiques soutenant Emmanuel Macron ont trouvé un accord pour les législatives. Le MoDem va notamment obtenir 101 circonscriptions et 58 ont été attribuées à Horizons, selon des informations du Figaro.

Les négociations pour la bataille des élections législatives ne concernent pas uniquement la gauche, La France insoumise et la Nouvelle Union populaire écologique et sociale (NUPES). Le camp de la majorité présidentielle tente de mobiliser ses troupes pour conserver une majorité à l’Assemblée nationale face à la menace de Jean-Luc Mélenchon à Matignon en cas de cohabitation. Emmanuel Macron a pris une décision importante dans le cadre des élections législatives. Après plus de dix jours de tractations, marquées par des tensions avec l'ancien premier ministre Edouard Philippe, les responsables de la majorité présidentielle ont officiellement trouvé un accord en vue des élections législatives.

Une confédération de partis pro-Macron doit être officialisée ce jeudi par le président de l'Assemblée nationale, Richard Ferrand, le chef du Mouvement démocrate (MoDem), François Bayrou, et le président de Horizons, Edouard Philippe, lors d'une conférence de presse au siège de La République en marche (LREM), à Paris. 

Une convention, signée par les trois membres fondateurs, doit notamment préciser les conditions de financement des partis.

Les investitures des candidats aux législatives ont été attribuées, d’après des informations du Figaro. 

Le MoDem de François Bayrou a donc obtenu 101 circonscriptions. Horizons d’Edouard Philippe va en avoir 58.

Au total, 577 sièges sont à pourvoir à l'Assemblée nationale lors des élections législatives. 

Edouard Philippe souhaiter dépasser la barre symbolique des 50 circonscriptions, afin de pouvoir bénéficier de subventions publiques pour son parti.

Moins d'une dizaine de députés Les Républicains sortants brigueront leur succession sous les couleurs de la majorité présidentielle (LREM - Avec Vous), à la suite de l'appel à rejoindre Emmanuel Macron lancé par Nicolas Sarkozy.

Chacun des trois partis (LREM, le MoDem et Horizons) a obtenu la garantie de pouvoir former un groupe parlementaire au Palais Bourbon. Cette répartition est similaire à celle de l'Assemblée sortante, dans laquelle les 345 députés de la majorité sont répartis entre LREM, le MoDem et Agir. 

La possibilité d'un groupe unique était souhaitée par des proches d'Emmanuel Macron, afin d'éviter toute instabilité durant ce nouveau mandat.

Le Figaro

Le sujet vous intéresse ?

Mots-Clés

Thématiques

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !