Elections législatives : Emmanuel Macron a reçu Nicolas Sarkozy à l'Elysée mardi matin | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Emmanuel Macron a discrètement reçu Nicolas Sarkozy à l'Elysée ce mardi 3 mai, selon des informations du Figaro.
Emmanuel Macron a discrètement reçu Nicolas Sarkozy à l'Elysée ce mardi 3 mai, selon des informations du Figaro.
©Ludovic MARIN / AFP

Circonscriptions

Elections législatives : Emmanuel Macron a reçu Nicolas Sarkozy à l'Elysée mardi matin

Une semaine après sa réélection, le président de la République s'est entretenu avec l'ancien chef de l'État. Cette rencontre entre Nicolas Sarkozy et Emmanuel Macron intervient avant l'annonce des investitures de la majorité pour les législatives.

Juste avant son entretien crucial avec Vladimir Poutine, Emmanuel Macron a discrètement reçu Nicolas Sarkozy à l'Elysée ce mardi. Un rendez-vous s'est déroulé en milieu de matinée entre Emmanuel Macron et l'ancien président de la République Nicolas Sarkozy, selon des informations du Figaro.

Après avoir été contactés, leurs entourages respectifs n'ont pas donné suite aux sollicitations du Figaro. Plusieurs de leurs proches laissent entendre que les discussions ont porté sur la carte des circonscriptions.

Silencieux depuis la réélection d’Emmanuel Macron et sa victoire face à Marine Le Pen, Nicolas Sarkozy avait publié un communiqué dans l'entre-deux-tours.

Dans ce message, il annonçait qu'il voterait bien pour Emmanuel Macron face à la candidate du Rassemblement National.

Pour sa famille politique, il avait indiqué que « la fidélité aux valeurs de la droite républicaine » et « la culture de gouvernement » des Républicains devaient les conduire selon lui « à répondre à l'appel au rassemblement d'Emmanuel Macron ». L’absence de soutien de Nicolas Sarkozy envers Valérie Pécresse lors de la campagne présidentielle avait fait couler beaucoup d’encore ces derniers mois.

Le FIgaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !