Ehpad : François Ruffin brandit son carnet de chèques à l'Assemblée | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Ehpad : François Ruffin brandit son carnet de chèques à l'Assemblée
©PASCAL LACHENAUD / AFP

Solidarité

Ehpad : François Ruffin brandit son carnet de chèques à l'Assemblée

"Faites simplement un geste, sortez le carnet de chèques aux patients de ce pays", a-t-il lancé à la ministre de la Santé, Agnès Buzyn.

Ce mardi 30 janvier, plusieurs milliers de professionnels participaient à des rassemblements organisés dans toute la France pour réclamer davantage de moyens pour s'occuper "dignement" des personnes âgées. A l'Assemblée nationale, le député France Insoumise François Ruffin s'est fait le porte-parole des patients comme des professionnels de santé. Ainsi, il a interpellé la ministre de la Santé Agnès Buzyn et lui a raconté le quotidien de la mère d'une amie, confrontée à la pénurie d'effectifs et de moyens dans les hôpitaux et les établissements médicalisés destinés aux personnes âgées.

"Sortez le carnet de chèques aux patients de ce pays"

"Partout à Paris, à Bordeaux, à Marseille, les hôpitaux craquent. Qu'avez-vous à leur offrir ? De la compassion, ça oui, vous en avez, et je l'admets, ça vaut mieux que le mépris, mais que prévoit concrètement votre budget de la Sécurité sociale ?", a-t-il lancé, avant de critiquer la ministre. "Cet automne, vous avez trouvé 5 milliards en toute urgence. Mais c'était pour les riches. Pour les pauvres, c'est toujours en millions. Pour les riches, c'est en milliards". "Alors Mme Buzyn, délaissez un instant les belles paroles, ne me répondez même pas. Pas un mot, pas une phrase, je n'en serai pas outré. Faites simplement un geste, sortez le carnet de chèques aux patients de ce pays", a-t-il conclu en brandissant son carnet de chèques.

En réponse, la ministre de la Santé Agnès Buzyn a évoqué "une réalité que nous avons eu tous à côtoyer" et a promis d'apporter "une réponse de long terme" destinée à rendre "pérenne et efficient" du système de santé.

Lu sur le Huffington Post

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !