Egypte : nouveau bain de sang suite à des affrontements entre la police et des pro-Morsi | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Egypte : nouveau bain de sang suite à des affrontements entre la police et des pro-Morsi
©

Regain de violence

Egypte : nouveau bain de sang suite à des affrontements entre la police et des pro-Morsi

Près de 50 personnes sont décédées ce dimanche en Egypte. Il s'agit du bilan le plus lourd depuis la mi-août.

L'Egypte est une nouvelle secouée par de terribles violences. Les partisans du président déchu Mohamed Morsi et les forces de l'ordre se sont une nouvelle fois opposés ce dimanche. Des affrontements qui ont terminé dans un bain de sang. En effet, au moins 44 personnes sont mortes suite à ces heurts. Il s'agit du bilan le plus lourd depuis la semaine de répression sanglante qui avait débuté le 14 août quand soldats et policiers avaient dispersé par la force deux rassemblements pro-Morsi au Caire. Des centaines de manifestants islamistes avaient alors été tués. Ce dimanche, pus de 200 blessés sont aussi à dénombrer.

Au Caire, les pro et les anti-Morsi se sont affrontés alors que la police anti-émeute a tenté de disperser la foule en s'aidant de grenades lacrymogènes. Les forces de l'ordre n'ont pas hésité à faire usage de leurs armes et tirer en rafales contre les manifestants. Par le biais d'un communiqué le ministère de l'Intérieur a assuré avoir agi de la sorte en réponse aux attaques des manifestants. Ainsi, selon les autorités, ce sont les pro-Morsi qui auraient commencé à ouvrir le feu sur les forces de l'ordre. Selon le ministère, 423 personnes ont été arrêtées dans la capitale.

Les manifestations de ce dimanche, à l'appel notamment des Frères musulmans, avaient pour objectif, outre de contester la destitution par l'armée de Mohamed Morsi, premier chef de l'Etat égyptien élu démocratiquement, la commémoration de la guerre du Kippour en 1973 que l'Egypte estime avoir gagné contre Israël.

lu sur Le Monde.fr

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !