Egypte : la chambre haute du Parlement dissoute | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Adly Mansour vient de dissoudre la chambre haute du Parlement
Adly Mansour vient de dissoudre la chambre haute du Parlement
©Reuters

Décisions

Egypte : la chambre haute du Parlement dissoute

Elle assumait la totalité du pouvoir législative et était sous l'emprise de Mohamed Morsi.

Gros coup de balai réalisé par le président par intérim Adly Mansour, ce vendredi. Ce dernier vient en effet de dissoudre la chambre haute du Parlement qui était alors dominée par les islamistes. La Choura, son nom, assumait alors la totalité du pouvoir législatif après la dissolution de la chambre des députés, l'an dernier. Elle était acquise à Mohamed Morsi, chef de file des Frères musulmans et destitué ce mercredi par l'armée. Le président actuel vient également de nommer un nouveau chef des services de renseignements, il s'agit de Mohammed Ahmed Farid, selon l'agence officielle Mena.

Président de la Haute Cour constitutionnelle, Adly Mansour a été nommé par les militaires et a prêté serment ce jeudi. En outre, l'armée égyptienne a annoncé la suspension de la Constitution ainsi que l'organisation de nouvelles élections législatives et présidentielle. Malgré des scènes de joie après la destitution de Mohamed Morsi, des milliers d'Egyptiens manifestaient ce vendredi pour un refus du coup militaire. Des partisans des Frères musulmans ont alors échangé des tirs avec l'armée et les violences ont fait au moins trois morts ainsi que plusieurs blessés.

Lu sur Le Point

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !