EgyptAir : des doutes subsistent à propos d'éventuels incidents techniques dans les 24 heures précédant le crash | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
EgyptAir : des doutes subsistent à propos d'éventuels incidents techniques dans les 24 heures précédant le crash
©Reuters

Enquête

EgyptAir : des doutes subsistent à propos d'éventuels incidents techniques dans les 24 heures précédant le crash

Mercredi, France 3 assurait pourtant avoir obtenu des informations selon lesquelles l'Airbus avait été contraint de faire demi-tour et de se poser en urgence à au moins trois reprises.

Selon les informations publiées par France 3 mercredi 1er juin, l'A320 aurait subi des incidents techniques à répétition, au point de devoir faire demi-tour et de se poser au moins trois fois en urgence lors des 24 heures ayant précédé sa disparition le 19 mai au matin. 

"Les systèmes d'alerte signalant une anomalie à bord se sont déclarés peu après le décollage de trois aéroports où l'Airbus avait fait escale. Ces procédures d'alerte ont occasionné à chaque fois une vérification technique au sol qui s'est révélée négative puisque l'appareil a pu redécoller et poursuivre sa route au-dessus de la Méditerranée. Ces données techniques ont été signalées par le système Acars. Ce dispositif enregistre les messages codés entre un avion et le sol, au cours d'un vol. Ce système crypté aurait détecté plusieurs incidents techniques à bord de l'appareil au cours des dernières rotations. On en ignore pour l'instant la nature exacte", peut-on lire sur le site de France 3.

Mais selon plusieurs sources proches de l'enquête, citées par Le Figaro, aucune alerte de ce type n'aurait été donnée dans les 24 heures précédant l'accident. Contactée par le quotidien, une source proche d'Airbus affirme quant à elle que le constructeur aérien n'a reçu "aucun message Acars indiquant que l'avion avait atterri en urgence plusieurs fois au cours des 24 heures précédant le crash". 

>>>> À lire aussi : Vol MS804 d'EgyptAir : les messages d'alerte renforcent la probabilité d'une explosion

Lu sur France TV Info

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !