Education nationale : la prérentrée des enseignants pourrait être supprimée | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Education nationale : la prérentrée des enseignants pourrait être supprimée
©

Au tableau !

Education nationale : la prérentrée des enseignants pourrait être supprimée

Les enseignants du primaire et du secondaire auraient obtenu le report de leur prérentrée, selon la SNE-FSU.

Bonne nouvelle pour les enseignants, mauvaise nouvelle pour l'Ecole ! Ces trois jours de différence pourraient faire l'effet d'une bombe, à l'heure où la réforme des rythmes scolaires n'est pas encore digérée. Les enseignants du primaire et du secondaire auraient obtenu le report de leur prérentrée, selon la SNE-FSU. Prévue initialement pour le 29 août 2014, leur rentrée effective aura finalement lieu le 1er septembre. Une date qui est également celle de  la rentrée scolaire des 12 millions d'élèves.

A l'heure actuelle, le cabinet de Benoît Hamon ne confirme pas ce "cadeau" fait aux enseignants contre l'intérêt des élèves, mais les autres syndicats en ont aussi été informés. Côté syndicat des enseignants, on ne crie pas victoire. "Le tout-en-un n'est pas sérieux pour l'école", rappelle Christian Chevalier, le secrétaire général du SE-UNSA. "Si le ministre repousse la prérentrée des enseignants, il doit aussi repousser celle des élèves. Cette journée était nécessaire, ne serait-ce que pour des questions d'organisation. " De son côté, le SNES-FSU, principal syndicat des collèges et lycées a notamment twitté sur son compte officiel. "Revendiquer avec le SNES, ça marche: la journée de prérentrée du 29 août reportée au 1 septembre. Aujourd'hui, en grève pour nos salaires!"

Lu sur lefigaro.fr

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !