Coronavirus : Edouard Philippe annonce une prime de 500 à 1.500 euros pour les soignants | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Social
Coronavirus : Edouard Philippe annonce une prime de 500 à 1.500 euros pour les soignants
©ludovic MARIN / POOL / AFP

Soutien et solidarité avec les blouses blanches

Coronavirus : Edouard Philippe annonce une prime de 500 à 1.500 euros pour les soignants

Une prime de 1.500 euros net sera versée aux soignants engagés en première ligne dans la lutte contre la pandémie de coronavirus. Les fonctionnaires et les plus démunis seront aussi aidés. Le Premier ministre Edouard Philippe s’est exprimé à l’issue du Conseil des ministres.

Alors que le confinement est prolongé jusqu’au 11 mai en France, le Premier ministre Edouard Philippe s’est exprimé ce mercredi 15 avril à l’issue du Conseil des ministres.  Edouard Philippe a  annoncé une prime de 500 à 1.500 euros pour les soignants. Une prime de 1.500 euros, exempte de tout prélèvement, sera versée aux soignants dans les départements les plus touchés par la crise du coronavirus. 

Le gouvernement va donc verser une prime nette de 1.500 euros à tous les personnels qui gèrent la crise du Covid-19 dans les département les plus touchés ainsi qu'au personnel des services ayant accueilli des malades du coronavirus dans les départements les moins touchés. Une prime de 500 euros sera versée pour tous les autres personnels des hôpitaux. Les heures supplémentaires effectuées à l'hôpital seront valorisées 50% de plus que les heures habituelles.

Les fonctionnaires toujours mobilisés actuellement face à cette crise du Covid-19 pourront également bénéficier d’une prime de 1.000 euros, selon les déclarations de Gérald Darmanin et Edouard Philippe ce mercredi. 

Edouard Philippe a aussi annoncé le versement, dès le 15 mai, d'une "aide d'urgence" pour les ménages les plus modestes. 150 euros seront versés pour les ménages bénéficiaires du revenu de solidarité active (RSA) ou de l'allocation de solidarité spécifique (ASS). Ces ménages bénéficieront de 100 euros supplémentaires par enfant.

100 euros seront également accordés pour les ménages bénéficiaires d'allocations pour le logement. Les bénéficiaires de l'allocation aux adultes handicapés (AAH) sont concernés.

Franceinfo

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !