EDF : les rumeurs sur une cession de 15% du capital démenties par l'Etat | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
EDF : les rumeurs sur une cession de 15% du capital démenties par l'Etat
©

Qui dit vrai ?

EDF : les rumeurs sur une cession de 15% du capital démenties par l'Etat

Selon la CFE-CGC, l'Etat s'apprêterait à ramener sa participation dans le groupe français à moins de 70% - un soi-disant projet aussitôt démenti par le gouvernement.

Les entourages des ministres Michel Sapin et Arnaud Montebourg ont coupé court à la rumeur ce mardi en affirmant que les informations avancées par la fédération CFE-CGC étaient fausses. La fédération de l'énergie avait indiqué ce midi avoir appris "de sources concordantes" que l'Etat s'apprêtait à céder 15% d'EDF, des propos que la société a refusé de commenter dans l'immédiat.

"Nous démentons formellement", a-t-on appris par l'entourage du ministre des Finances, Michel Sapin. "Un tel projet n'est pas envisagé", a-t-on par ailleurs déclaré à Reuters dans l'entourage du ministre de l'Economie, Arnaud Montebourg.

Selon des données Thomson Reuters, les pouvoirs publics sont à la tête de 84,49% du capital du groupe, qui pèse actuellement 50 milliards d'euros en bourse. Malgré le démenti de cette rumeur, le titre reste actuellement malmené, en recul de 2,2% à 27 euros à Paris.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !