Ebola : deux humanitaires américains contaminés par le virus, ils ont reçu un traitement expérimental | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Ebola : deux humanitaires américains contaminés par le virus, ils ont reçu un traitement expérimental
©

Alerte

Ebola : deux humanitaires américains contaminés par le virus, ils ont reçu un traitement expérimental

Ils ont été transférés à Atlanta. Ils se trouvent dans un état grave mais stable.

Ebola fait toujours des ravages en Afrique de l'Ouest. Alors que de nombreux habitants du Libéria ou de Guinée sont touchés, deux Américains ont été contaminés ces derniers jours. En effet, Nancy Writebol, une aide-soignante a été infectée et a quitté le Libéria dans la nuit de lundi à mardi pour les Etats-Unis. La jeune femme sera soignée à Atlanta où se trouve déjà le Dr Kent Brantly, 33 ans. Les deux humanitaires faisaient partie du contingent de personnes qui luttent contre cette épidémie de grande ampleur. qui a déjà fait 887 morts avec 1 603 cas répertoriés. 

Nancy Writebol et Kent Brantly se trouvent dans un état grave mais stable d'après des déclarations de l'organisation caritative pour laquelle ils travaillaient au Libéria. D'après Le Parisien qui reprend des informations de CNN, "ils auraient tous deux reçus une dose d'un traitement expérimental qui n'avait jamais été testé sur des humains auparavant". 

Par ailleurs, à New York, un homme a été hospitalisé car il présentait les symptômes d'Ebola. Mais les responsables de l'hôpital ont indiqué lundi soir que le patient avait "peu de chance d'être infecté mais que des échantillons étaient testés". Le virus se caractérise notamment par de violentes fièvres hémoragiques et des vomissements.

Lu sur Le Parisien

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !