Ebola : des responsables sanitaires estiment que des cas d'infection aux Etats-Unis sont inévitables | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Ebola : des responsables sanitaires estiment que des cas d'infection aux Etats-Unis sont inévitables
©

Peur sur le monde

Ebola : des responsables sanitaires estiment que des cas d'infection aux Etats-Unis sont inévitables

Ils ne craignent pas pour autant une épidémie étendue dans le pays.

"Il est tout à fait possible que des personnes aux Etats-Unis ayant été sur le terrain (en Afrique) développent Ebola ici après avoir été exposées au virus ailleurs". La phrase fait froid dans le dos et elle a été prononcée par Tom Frieden, le directeur des Centres fédéraux de contrôle et de prévention des maladies (CDC). Pour lui comme pour de hauts responsables sanitaires américains, il est inévitable que des personnes ayant voyagé dans les pays africains touchés par l'épidémie d'Ebola entrent infectées aux Etats-Unis.

"Nous vivons dans un monde où nous sommes tous connectés et, inévitablement, il y aura des voyageurs, des ressortissants américains et d'autres qui se rendront dans ces pays (...) et reviendront ici avec des symptômes" a-t-il ajouté. Cependant, les spécialistes ne craignent pas pour autant une épidémie étendue dans le pays. "Nous sommes confiants qu'il n'y aura pas pour autant une épidémie étendue d'Ebola aux Etats-Unis car nous disposons des équipements pour mettre en quarantaine ces malades dans tous les grands hôpitaux".

Le Dr Anthony Fauci, directeur de l'Institut américain des allergies et des maladies infectieuses (NIAID) a aussi dit jeudi matin sur la chaîne CNN qu'il "ne serait pas surpris" qu'il y ait des cas d'infection sur le sol américain. "Le grand public sera alors très inquiet, mais la réalité c'est que nous sommes vraiment bien équipés pour faire face à ce type d'infection" a-t-il indiqué.

"Il faut appliquer rigoureusement les contrôles standards de l'infection", a expliqué le Dr Frieden. Pour cela "nous avons transmis des instructions aux médecins et aux autres personnels médicaux pour identifier les symptômes, établir le diagnostic et traiter les malades" a-t-il conclu. Pour le moment Ebola a fait 932 morts et infecté plus de 1 700 personnes. 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !