L'idée d'un retour en politique fait son chemin | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
L'idée d'un retour en politique fait son chemin
©

DSK

L'idée d'un retour en politique fait son chemin

Martine Aubry estime que personne ne s'opposerait au retour de l'ex-patron du FMI dans la primaire, si tel était son choix.

Mise à jour le 4 juillet à 6h45

Martine Aubry, candidate à la primaire socialiste, a évoqué dimanche 3 juillet la possibilité d'un retour de Dominique Strauss-Kahn sur la scène politique française après sa remise en liberté par la justice américaine ce vendredi. Tout en précisant que sa propre candidature restait d'actualité.

"Puisqu'on aime parler de débats irréels dans notre pays, admettons même que Dominique Strauss-Kahn décide de revenir comme candidat auprès de nous, personne n'osera lui opposer un quelconque calendrier", a assuré Martine Aubry sur France 2, ralliant ainsi la position exprimée par François Hollande à l'issue de la comparution de DSK ce vendredi.

En l'état actuel des choses, l'ex-patron du FMI ne pourrait se présenter au scrutin interne au PS : les candidats potentiels ont jusqu'au 13 juillet pour se déclarer, tandis que la prochaine audience de DSK à New York est programmée le 18, soit cinq jours plus tard.

Un sondage Harris Interactive pour Le Parisien annoncé à la Une, montre que les Français sont partagés face à un éventuel retour de DSK en politique : 49 % des sondés (contre 45 % d’un avis contraire) "souhaitent voir DSK reprendre sa place dans la politique française" selon Le Parisien.

"La proportion est nettement plus forte chez les sympathisants de gauche et les sympathisants socialistes. De même, 65 % des électeurs socialistes et 60 % du MoDem souhaitent que le calendrier des primaires socialistes soit modifié afin de permettre à DSK d’y participer, même si 49 % des Français en général n’en voient pas l’utilité (contre 43 % qui y sont favorables)" ajoute l'édition dominicale du Parisien.

Lu dans Le Parisien

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !