Le procureur abandonne les charges contre DSK | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Faits divers
Le procureur abandonne les charges contre DSK
©

Epilogue

Le procureur abandonne les charges contre DSK

La justice va donc rejeter formellement la plainte de Nafissatou Diallo.

Mis à jour le 22/08 à 22h00

Le bureau du procureur qui l'avait convoquée, a informé Nafissatou Diallo qui'il demandait au juge l'abandon des poursuites contre DSK. Les accusations de Diallo avaient abouti à l'arrestation de DSK le 14 mai dernier, avant qu'il ne soit libéré sous caution, et assigné à résidence à New York. 

DSK est donc blanchi par la justice américaine et pourra donc rentrer en France. Les avocats de DSK ont publié un communiqué remerciant le procureur.

Publié le 22/08 à 16h25

Le New York Daily News, un tabloid new-yorkais parfois très imprécis, affirme que le bureau du procureur s'apprête à "lâcher deux bombes" contre la crédibilité de Nafissatou Diallo.

D'après deux sources citées par le tabloid, la femme de chambre aurait caché avoir eu une relation sexuelle consentie la veille de l'incident - ce qui pourrait expliquer des rougeurs vaginales - et elle aurait également menti sur sa conversation téléphonique avec son fiancé le lendemain de l'agression présumée.

Publié le 22/08 à 10h35

Le scénario d'un abandon total ou partiel des charges portées contre Dominique Strauss-Kahn semble de plus en plus probable. C'est d'ailleurs le camp de Nafissatou Diallo qui l'a indiqué ce week-end, en expliquant que la jeune femme était convoquée lundi par le procureur de New York, Cyrus Vance, sans doute pour lui annoncer l'abandon des poursuites pénales contre DSK.

Les avocats de Nafissatou Diallo et une partie de la presse américaine mettent en doute les motivations de Cyrus Vance. Un reporter de Newsweek qui a interviewé la femme de chambre s'interroge dans The Daily Beast :

"J'ai trouvé Diallo très convaincante. Son récit était aussi renforcé par des preuves ADN et par la cohérence de son histoire".

Le avocats du camp Diallo accusent Cyrus Vance de n'avoir pas voulu s'engager dans une procédure risquée face à un homme de la stature de DSK, par crainte d'une déroute au tribunal qui pourrait être fatale à sa réélection en 2013. Comme l'explique un ancien procureur cynique - et anonyme - au New York Times :

"D'un point de vue purement politique, abandonner les charges est la meilleure option de M. Vance. Cela lui vaudrait des critiques à court terme, mais qui disparaîtront rapidement."

DSK semble s'attendre à une issue heureuse. Les reporters de Libération à New York expliquent qu'il est allé dîner en ville avec Anne Sinclair dimanche soir, visiblement décontracté. "Je ne peux rien vous dire", leur a-t-il déclaré avant de s'engouffrer dans un taxi.

Lu sur The Atlantic

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !