DSK : 79% des Français pensent qu'il aurait fait un meilleur président que François Hollande | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
DSK comparaît pour "proxénétisme aggravé" lundi à Lille
DSK comparaît pour "proxénétisme aggravé" lundi à Lille
©Reuters

Paradoxe

DSK : 79% des Français pensent qu'il aurait fait un meilleur président que François Hollande

Alors qu'il comparaît pour "proxénétisme aggravé" lundi à Lille, un sondage d'Odoxa pour Le Parisien publié ce dimanche montre le sentiment partagé des Français sur l'ancien patron du FMI.

Dominique Strauss-Kahn possède une double image. Celle d'un homme compétent qui aurait pu servir la France et celle d'un homme immoral. C'est en creux ce que pensent les Français selon un sondage réalisé par Odoxa et publié ce dimanche dans Le Parisien. Les personnes interrogées sont partagées sur DSK alors qu'il comparaît pour "proxénétisme aggravé" lundi à Lille.

En effet, preuve de son talent, 79% des Français pensent qu'il aurait fait un meilleur président que François Hollande. 67% des sympathisants de gauche l'affirment. Ils sont même plus nombreux à droite avec 86%. Malgré cela, ils sont 56% à ne plus vouloir qu'il fasse de la politique. Néanmoins, ce chiffre a baissé de 13 points en deux ans. 55% des Français disent même avoir une mauvaise opinion de lui. Dans le détail, le Parisien écrit que "les femmes ne sont que 5% de plus que les hommes à avoir un jugement négatif". 

Toujours aussi paradoxal, ils sont 59% des sondés à penser que "la situation économique et sociale serait meilleure aujourd’hui". Concernant son statut, 18% des personnes interrogées le voient en homme politique. Pour 44%, il est devenu un bon expert économique. 37% des Français disent qu'il est simplement un personnage de fait divers.

Enquête réalisée par Internet les 29 et 30 janvier 2015 auprès d'un échantillon de 1008 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

Lu sur Le Parisien

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !