Drame de Toulouse : Jacques Cheminade accuse les jeux vidéos violents | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Faits divers
Drame de Toulouse : Jacques Cheminade accuse les jeux vidéos violents
©

Fusillade

Drame de Toulouse : Jacques Cheminade accuse les jeux vidéos violents

Le candidat à la présidentielle, interrogé ce matin par Canal +, a fait le lien entre meurtres de masse et jeux vidéos violents.

Évoquant la tuerie de Toulouse, le candidat à la présidentielle a jugé que "très souvent ces meurtres de masse sont associés à des jeux vidéo violents". "Ce n'est pas la cause, mais ça crée un climat", a-t-il ajouté.

Un tel rapprochement, déjà opéré lundi sur Twitter par la nageuse Laure Manaudou, avait valu à cette dernière des commentaires railleurs qui l'ont poussée à fermer son compte.

Jacques Cheminade, qui se présente comme un "gaulliste de gauche", prévoit dans son programme d' "interdire les jeux vidéos violents impliquant la multiplication des crimes et des abus sexuels".

Lu sur Le Parisien.fr

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !