Doubs : 43,49% de participation à 17h, en forte hausse par rapport au premier tour | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Doubs : 43,49% de participation à 17h, en forte hausse par rapport au premier tour
©

Vote

Doubs : 43,49% de participation à 17h, en forte hausse par rapport au premier tour

Sous un ciel gris et par un froid glacial, les électeurs ont commencé à voter à 8h pour départager le socialiste Frédéric Barbier et l'eurodéputée FN Sophie Montel.

Mise à jour, 17h : La participation dans la quatrième circonscription du Doubs était de 43,49% à 17h. Au premier tour à la même heure, elle était de 34,45%. Le taux de participation de ce dimanche est d'ores et déjà supérieur à celui de la semaine dernière.

Ce rebond de 9 points de la participation est "inédit", relève le journaliste du Monde Nicolas Chapuis.

Le Lab d'Europe 1 a observé que sur les bulletins de vote du candidat socialiste, entre le premier et le second tour, le logo du parti a disparu. Le secrétaire national du PS en charge des élections, Christophe Borgel, a expliqué au site que cette modification permet à Frédéric Barbier de mieux incarner le "vote républicain".

12h : La participation est en légère hausse à midi dans la quatrième circonscription du Doubs : 16,25% des électeurs s'étaient déplacés à 12h, contre 14,38% à la même heure lors du premier tour.

66.825 électeurs de la 4e circonscription sont appelés aux urnes jusqu'à 18h, afin de pourvoir le siège laissé vacant par Pierre Moscovici après sa nomination à la Commission européenne.

Dimanche dernier, l'abstention avait atteint 60,5%. La candidate FN était arrivée en tête avec 32,60% des voix. Son adversaire socialiste avait recueilli 28,85% des suffrages.

La semaine dernière, la neige avait dissuadé de nombreux électeurs de se déplacer. La météo, plus clémente aujourd'hui bien que très froide, aura-t-elle un impact ? Dans tous les cas, le duel promet d'être serré : à en croire un sondage Ifop paru jeudi, le candidat socialiste est donné favori à 53 % d'intentions de vote, contre 47 % pour sa rivale frontiste.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !