Donald Trump nomme Rex Tillerson, PDG d’Exxon et proche de Vladimir Poutine, au poste de secrétaire d’Etat | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Donald Trump nomme Rex Tillerson, PDG d’Exxon et proche de Vladimir Poutine, au poste de secrétaire d’Etat
©ERIC PIERMONT / AFP

Polémique en vue

Donald Trump nomme Rex Tillerson, PDG d’Exxon et proche de Vladimir Poutine, au poste de secrétaire d’Etat

Âgé de 64 ans, le chef d'entreprise est un néophyte en matière de diplomatie.

Il aime le business, le pétrole mais aussi la Russie. On ne parle pas de Donald Trump mais bien de son nouveau secrétaire d'Etat (l'équivalent du ministre des Affaires étrangères) : Rex Tillerson, le PDG de la compagnie pétrolière Exxon. L'homme d'affaires, âgé de 64 ans, est un néophyte en termes de diplomatie. Ce choix risque en tous cas de provoquer plusieurs remous dans la vie politique américaine. Car Tillerson est connu pour ses liens étroits et anciens avec la Russie et “avec le président russe Vladimir Poutine, ce qui lui a notamment valu de se voir remettre la médaille de l’Ordre de l’amitié russe en 2013”.

Une amitié à double tranchant au moment du vote de confirmation par le Sénat, note Le Monde.  En effet, les républicains ne disposent que d’une majorité étroite au Sénat. Et ce choix intervient en pleine polémique sur accusations d’ingérences de Moscou dans l’élection remportée par Donald Trump.

D’autres noms avaient été avancés pour occuper ces fonctions, dont l’ancien maire de New York “et soutien sans faille à Donald Trump pendant la campagne, Rudy Giuliani, ou encore (l’ex-candidat républicain à la présidence et ancien gouverneur du Massachusetts) Mitt Romney.”  

Lu sur Courrier International

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !