Dis-moi dans quelle voiture tu roules, je te dirai quel genre de président tu feras ! | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Consommation
Dis-moi dans quelle voiture tu roules, je te dirai quel genre de président tu feras !
©Reuters

En route !

Dis-moi dans quelle voiture tu roules, je te dirai quel genre de président tu feras !

De la DS du Général à la DS5 Hybrid de François Hollande, les voitures des présidents en disent beaucoup sur ceux qui les occupent.

Charles de Gaulle : le mythe fondateur de la DS

La DS à suspension hydropneumatique de Citroën reste attachée à jamais la personne du premier Président de la Ve République. Malgré une petite taille et une certaine finesse, la voiture au design légendaire avait le mérite de parvenir à accueillir le double-mètre du Général de Gaulle. Et protégea celui-ci lors du fameux attentat du Petit-Clamart en 1962.

Pompidou et sa belle "bagnole"

"Que voulez-vous, les Français aiment la bagnole !" aurait affirmé en privé le successeur de Charles de Gaulle. Comme son maître, il opta pour Citroën. Mais en lui préférant une vraie "bagnole", équipée d'un moteur de Maserati, fleuron italien qu'avait acquérit la marque aux chevrons. La fameuse Citroën SM, digne d'un James Bond, donna une allure toute particulière au train présidentiel confortable de Georges Pompidou.

Valery Giscard d'Estaing : la limousine Peugeot de l'Auvergnat moderne

Avec ses formes rectangulaires de Mercédès et sa couleur innovante, la Peugeot 604 Giscard rompt avec la tradition gaullienne et ses lignes léchées pour imposer la rigueur de la firme sochalienne. LE marron, très fonctionnel et sa technologie de pointe illustre très bien le tournant libéral de modernisation enclenchée par Giscard.

Mitterrand, Renault toujours, mais pas toujours la même

Si son premier mandat se fait en Super 5, petite voiture sportive mais modeste du premier président socialiste, son choix ira en 88 à la très lourde et stable Safrane blindée, avec son confort et sa bonne tenue de route. Essentiel pour la santé fragile de Tonton. 

Jacques Chirac, le retour à la Citroën gaulliste

Avec sa CX, il fusait dès 1995 au volant de la CX Prestige Turbo pour fuir les journalistes qui voulaient l'interviewer pour l'interroger sur sa victoire. Il tentera la C6 à sa sortie, et fera même une petite infidélité à Citroën avec sa 607. 

Nicolas Sarkozy : toutes les marques pour lui

Evitant l'écueil d'avoir à choisir (et donc de plaire mais aussi de déplaire), Nicolas Sarkozy alterna pendant son mandat entre les trois grandes marques françaises ; avec à tour de rôles une Renault Vel Satis, une Peugeot 607, et une Citroën C6. Contrairement à ses prédécesseurs, Sarkozy est aussi réputé pour son peu de goût pour la chose automobile.

Seule excentricité de sa part, la concept-car 607 Paladine de la remontée des Champs en 2007. La seule sortie de cette voiture non commercialisée.

François Hollande : plutôt louer qu'acheter et l'innovation de l'hybride

On se souvient de la DS5 très présidentielle et amphibie de la remontée des Champs en 2012. Les cheveux et lunettes trempées, vent debout. Il optera pour la version hyrbide très écologiste, en gardant la marque la plus présidentiable qui soit. Dans le but d'un nouveau tour en 2017 ou pour une violente sortie de route ?

Lu sur Le Monde

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !