Dette : la Commission européenne renonce à sanctionner l'Espagne et le Portugal | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Dette : la Commission européenne renonce à sanctionner l'Espagne et le Portugal
©Commission européenne

Circulez

Dette : la Commission européenne renonce à sanctionner l'Espagne et le Portugal

"Sanctionner n'aurait pas corrigé le passé et aurait été contre-productif à un moment où les peuples doutent de l'Europe", a expliqué Pierre Moscovici, commissaire européen aux Affaires économiques et financières.

Ca ira pour cette fois. Circulez, maintenant. C'est, en somme, le message qu'a envoyé l'Union européenne à l'Espagne et au Portugal, par la bouche de Pierre Moscovici, commissaire européen aux Affaires économiques et à la fiscalité. En effet, si les deux pays méditerranéens continuent de dépasser les seuils de déficits imposés par Bruxelles, l'intelligence politique a prévalu. 

"Il y avait matière à sanctionner juridiquement mais nous avons pris la décision la plus sage politiquement et économiquement", a expliqué Pierre Moscovici. La commission a accordé un an de plus au Portugal pour baisser son déficit à 2,5% du PIB, et 2 ans à l'Espagne pour baisser son déficit à 3%. "Sanctionner 'naurait pas corrigé le passé et aurait été contre-productif à un moment où les peuples doutent de l'Europe", a rajouté le commissaire. 

La proposition de la Commission doit encore être validée par le conseil des ministres de la zone euro. 

A LIRE AUSSI : Avis aux amateurs de rigueur : les bons élèves de l'Europe du nord en matière de déficits sont loin d'être les meilleurs en matière de croissance

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !