Quand Tutu accuse Prétoria d'apartheid | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Quand Tutu accuse Prétoria d'apartheid
©

Malaise

Quand Tutu accuse Prétoria d'apartheid

Un visa vient d'être refusé au dalaï lama, provoquant l'indignation du prix Nobel de la paix.

Le gouvernement sud-africain, "pire qu'au temps de l'apartheid". La condamnation de Desmond Tutu, prix Nobel de la paix 1984 pour son rôle dans la lutte contre l'apartheid, qui accuse Prétoria d'avoir cédé aux pressions de la Chine en refusant un visa au dalaï lama, est sans appel.

"Notre gouvernement est pire que le gouvernement de l'apartheid, parce qu'au moins à l'époque on pouvait s'y attendre", a déclaré Desmond Tutu, qui avait invité le leader spirituel tibétain, également prix Nobel de la paix (1989), à fêter avec lui son 80e anniversaire.

"Je ne peux pas y croire. Je ne peux vraiment pas y croire", a-t-il ajouté. "Il va falloir que vous me réveilliez et que vous me disiez que ça se passe ici, pour de vrai", a-t-il lancé, "Ce manque de courtoisie envers le Dalaï Lama est incroyable. Le dalaï lama! Ailleurs dans le monde, partout où il va, on n'arrive pas à trouver des sites assez grands pour accueillir les foules qui veulent le rencontrer", a-t-il argumenté.

Autre son de cloche du côté officiel : "Malheureusement, il (le dalaï lama) a décidé d'annuler son voyage, c'est sa décision et nous en avons pris note", a affirmé le porte-parole du ministère sud-africain des Affaires étrangères, Clayson Monyela, ajoutant : "L'original du passeport a été déposé seulement le 20 septembre, date faisant foi pour la demande complète du visa", a-t-il ajouté.

Lu sur l'AFP via Google news

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !