Des zadistes demandent de classer la Zad de NDDL au patrimoine mondial de l'humanité | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Société
Des zadistes demandent de classer la Zad de NDDL au patrimoine mondial de l'humanité
©

(Remue) Ménage

Des zadistes demandent de classer la Zad de NDDL au patrimoine mondial de l'humanité

Jeudi matin, 17 mai 2018, les forces de police ont commencé à démanteler plusieurs squats de NDDL qui n'avaient pas déposé de projets. Impuissants et en sous nombre, les zadistes semblent accuser le coup.

C'est une importante opération de police qui a eu lieu ce matin. Alors que 29 des 97 squats de NDDL ont déjà été détruits en avril, ce sont cinq autres squats qui étaient visées ce matin, et cinq autres devraient être détruits prochainement. Sont visés les occupants et lieux qui ont refusé les démarches de légalisation proposées par la préfecture. D'importantes opérations de déblaiements, avec des tractopelles ont aussi eu lieu. Quelques petites escarmouches ont éclatées, sans gravité pour l'instant. 

Sur place, la résistance était déjà limitée à environ 80 zadistes, des effectifs rapidement noyés par les plus de 1700 gendarmes mobilisés ce matin. Au cours de perquisitions, des engins explosifs - artisanaux - ont été découverts.

En riposte, les zadistes ont lancé une procédure de demande d'inscription de la Zad de NDDL et de ses habitats au Patrimoine mondial de l'humanité.

Lu sur Ouest France

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !