Des femmes manifestent à Kaboul pour leurs droits et contre la prise de pouvoir des talibans | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Des femmes manifestent à Kaboul pour leurs droits et contre la prise de pouvoir des talibans
©SAJJAD HUSSAIN / AFP

Retour des talibans

Des femmes manifestent à Kaboul pour leurs droits et contre la prise de pouvoir des talibans

La perspective d'un retour à la Charia amène les femmes à manifester.

Les talibans sont désormais les maîtres du pays et de sa capitale, mais un groupe de femmes a décidé de montrer qu'un retour à la charia tel qu'il a été fait il y a une vingtaine d'années ne serait pas acceptable. Devant le palais présidentiel, elle ont exigé que les droits des femmes afghanes soient protégés et que l'interdiction de travailler ou d'étudier pour les femmes ne soit pas mise en place. 

Les femmes du pays s'inquiètent de la reprise en main du pays par les talibans et de l'une de leur dernière déclaration. Le groupe a indiqué que les droits de la femmes seront respectés mais guidés par la loi islamique. Pour Hosna Jalil, vice ministre afghane des Affaire féminines, "Les Talibans envoient des messages rassurants sur la question de la femme sur le fait de garantir les droits fondamentaux des femmes, mais leurs actions sur le terrain sont différentes. Alors les femmes afghanes ont peur. Je partage ces craintes en ayant passé mon enfance sous les talibans. Nous nous battons contre eux depuis 20 ans. Je dirais qu'ils vont adopter les mêmes politiques que pendant les débuts de leur régime mais ce sera peut-être encore plus brutal.".

À Lire Aussi

Et s’il existait un moyen (relativement) simple de traiter le défi posé par les Talibans
Euronews

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !