Des économistes proches d'Emmanuel Macron jugent sa politique "déséquilibrée à droite" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
L'économiste Jean Pisani-Ferry.
L'économiste Jean Pisani-Ferry.
©CHRISTOPHE SIMON / AFP

Ca penche à tribord

Des économistes proches d'Emmanuel Macron jugent sa politique "déséquilibrée à droite"

Macron a "l’image d’un pouvoir indifférent à la question social", s'inquiètent les économistes qui ont inspiré le programme présidentiel, dans une note confidentielle adressée le 4 juin à l’Elysée.

Ils sont déçus et inquiets. Philippe Aghion, Philippe Martin et Jean Pisani-Ferry, les trois économistes qui ont inspiré le programme d’Emmanuel Macron, ont rédigé une note confidentielle destinée à l'Elysée, où ils alertent sur le déséquilibre de la politique menée par le gouvernement.

"Le thème de la lutte contre les inégalités d’accès, qui était constitutif de l’identité politique du candidat, est occulté", déplorent-ils dans ce courrier dont Le Monde s’est procuré une copie,. "Beaucoup des soutiens du candidat expriment la crainte d’un recentrage à droite motivé par la tentation d’occuper le terrain politique laissé en friche par un parti Les Républicains en crise."

Pour eux, bien que des "mesures importantes" ont été mises en œuvre (dédoublement des classes de CP dans les ZEP, emplois francs, réforme de l'apprentissage, etc.), d’autres ne sont "pas à la hauteur des ambitions initiales", comme la réforme de l'assurance-chômage. Ils regrettent aussi que "les ministres “politiques” sont étiquetés à droite et (…) le message social peine à trouver une voix forte à l’intérieur du gouvernement".

Pour minimiser l'image de "président des riches" accolée à Emmanuel Macron, les économistes proposent entre autres "une taxation plus lourde des très grosses successions".

Selon Le Monde, c'est à la demande d’Emmanuel Macron lui-même que messieurs Aghion, Martin et Pisani-Ferry ont rédigé cette note de trois pages.

Lu dans Le Monde

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !