Des députés publient une tribune dans les colonnes du Figaro pour une fiscalité carbone juste | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Des députés publient une tribune dans les colonnes du Figaro pour une fiscalité carbone juste
©JACQUES DEMARTHON / AFP

Nouvelle taxe ?

Des députés publient une tribune dans les colonnes du Figaro pour une fiscalité carbone juste

Alors que les mesures sur la transition écologique ont suscité de nombreux débats et après la colère des Gilets jaunes face à la hausse des taxes sur le carburant, 86 élus viennent de publier une tribune dans Le Figaro. Ils abordent la question de la fiscalité carbone comme un "outil efficace" afin de "répondre à l’urgence climatique".

De nombreux élus viennent de prendre position sur la question de l’environnement. 86 députés de différents groupes politiques plaident "pour une fiscalité carbone juste socialement". Ils ont signé et publié une tribune dans les colonnes du Figaro

Parmi les différents signataires figurent Matthieu Orphelin (ancien LREM), la présidente de la commission du Développement durable Barbara Pompili (LREM), le rapporteur du Budget Joël Giraud (LREM), Jean-Christophe Lagarde (UDI-Agir) ou bien encore Guillaume Garot (Parti socialiste). Au total, cinq différents groupes sont représentés. 

Selon les députés signataires de cette tribune, la fiscalité carbone est "parmi d’autres, un outil efficace pour faire évoluer les décisions d’investissement, favoriser les comportements vertueux, donner un avantage aux véhicules ou aux chaudières qui consomment peu ou pas d’énergies fossiles, et répondre à l’urgence climatique". 

Les députés s’interrogent sur le fait que le sujet ait "cristallisé des tensions accumulées depuis des décennies et nourri le sentiment d’injustice fiscale et d’abandon de la France rurale". 

Ils citent notamment l’exemple positif de la Colombie-Britannique au Canada : 

"100% des revenus générés par cette hausse sont rendus aux citoyens et aux entreprises, sous forme d’aides à la transition énergétique ou de baisses de taxes".

Les députés se sont donc prononcés en faveur d’un "nouveau contrat entre l’État, les citoyens, les collectivités locales, les associations environnementales et de consommateurs et les syndicats" sur une fiscalité "juste". Les élus concèdent en revanche que "la mise en place d’une fiscalité carbone n’est pas un long fleuve tranquille".

Matthieu Orphelin a précisé à la rédaction de Franceinfo que cette tribune n’était pas un retour à la taxe carbone mais qu’il s’agissait d’un appel "à une réflexion globale" sur une "fiscalité écologique plus juste socialement".  

L’augmentation de la taxe carbone, qui s’applique notamment sur les carburants, a été annulée en décembre dernier. Elle devait entrer en vigueur le 1er janvier 2019. La mobilisation des Gilets jaunes a fait céder le gouvernement sur cette taxe. 

L’environnement et la question de la taxe carbone pourraient revenir dans le cadre des discussions et des propositions au sein du Grand débat national. 

Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !