Des cimetières chinois supprimés et réhabilités en terres agricoles | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Des cimetières chinois supprimés et réhabilités en terres agricoles
©

Expulsions

Des cimetières chinois supprimés et réhabilités en terres agricoles

Les autorités de Zhoukou en Chine se sont données trois ans pour vider toutes les tombes de la ville afin de réhabiliter l'espace pour la culture.

Les morts de la ville de Zhoukou vont être sortis de leur tombe ! Les autorités ont décidé de supprimer, en trois ans, tous les cimetières de la ville afin de gagner de l'espace et de le réhabiliter en terres agricoles. Cette décision touche 3 millions de tombes, représentant 35 000 mus (mesure chinoise équivalente à 666,6 mètres carrés).

Ainsi, les autorités de Zhoukou ont demandé aux habitants de recueillir les cadavres et de les "déménager" après une incinération gratuite, financée par la ville. Mais la protestation est forte. "Aux yeux du gouvernement, les tombes ne sont qu'un problème dont il faut se débarrasser, mais pour les habitants, c'est une tradition qui dure depuis des millénaires" met en avant le site Qingnian Shibao.

Lu sur Courrier International

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !