Dernière tentative pour remorquer le Modern Express | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Société
Dernière tentative pour remorquer le Modern Express
©

Ultime essai

Dernière tentative pour remorquer le Modern Express

Le cargo dérive depuis six jours en direction des cotes françaises et a parcouru une centaine de kilomètres depuis samedi matin.

Une dernière tentative de remorquage aura lieu ce lundi, a déclaré Emmanuel de Oliveira, préfet maritime de l'Atlantique, pour tenter de haler le Modern Express qui continue de dériver dans le Golfe de Gascogne. En cas d'échec, le navire "s'échouera" sur la côte des Landes, dans le secteur de Saint-Jean-de-Luz et Capbreton, "entre lundi soir et mardi soir", a-t-il prévenu. "Aujourd'hui, la mer est la plus forte. Il nous reste un créneau favorable demain, lundi, pour tenter de passer une remorque. Les équipes sur place feront encore une fois tout leur possible pour réussir cette opération".

Le cargo dérive depuis six jours en direction des cotes françaises et a parcouru une centaine de kilomètres depuis samedi matin, à une vitesse d'environ 2 nœuds (3,7 km/h). Le lendemain matin, il se déjà trouvait à environ 116 km à l'ouest du Bassin d'Arcachon, selon la préfecture maritime de l'Atlantique. Un porte-parole a rappelé que le cargo ne transportait que du bois et que l'échouage ne présentait aucun risque pour l'environnement.  "Le seul rejet possible résulterait de l'éventuelle brèche des soutes à gasoil lors de l'échouage", a-t-il précisé. Pour autant, aucune marée noire ne devrait se produire. 
Lu sur France TV Info

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !