Défilé du 1er mai du FN sur fond de tensions entre Marine Le Pen et Jean-Marie Le Pen | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Défilé du 1er mai du FN sur fond de tensions entre Marine Le Pen et Jean-Marie Le Pen
©Reuters

C'est tendu

Défilé du 1er mai du FN sur fond de tensions entre Marine Le Pen et Jean-Marie Le Pen

Après la crise que le parti a traversé depuis un peu plus d'un mois, le père et la fille se retrouvent ce vendredi.

C'est l'heure des retrouvailles au FN. Après la violente crise vécue il y a quelques semaines, le parti se doit de présenter une image d'union ce vendredi pour le 28e défilé du 1er mai du FN. Les "pro-Marine" et ceux qui veulent que Jean-Marie Le Pen reste un maillon fort du parti défileront ensemble sous la pluie. 

Et malgré les bons résultats aux élections départementales, la brouille a laissé des traces. Car Jean-Marie Le Pen sera privé de tribune. Entourée des 62 conseillers départementaux FN élus fin mars et de nombreux militans, la patronne du parti sera la seule à s'exprimer. Le président d'honneur épinglé par Mediapart qui assure qu'il a détenu un compte bancaire "caché" en Suisse avec 2,2 millions d'euros, dont une bonne partie en lingots et pièces d'or, aurait "promis" de rester discret.

A LIRE AUSSI - Guerre au FN : malgré leurs différends, Marine Le Pen reste pour 70% des Français proche des idées et du programme politiques de son père

Depuis son un entretien à Rivarol, Jean-Marie Le Pen est persuadé d'être victime d'une "offensive générale". Mis à l'index par la plupart des dirigeants frontistes dont Florian Philippot, le vice-président pourrait être exclu du parti après avoir déjà été contraint de laisser la tête de liste pour les régionales de décembre en Paca à sa petite-fille Marion Maréchal-Le Pen.

Une brouille qui en tout cas ne fait pas les affaires du FN. Cependant Marine Le Pen souhaite réagir sur le fond. Selon plusieurs cadres du parti, son discours de vendredi devrait être consacré à "l'actualité dramatique : immigration, islamisme, Europe, économie". Un moyen d'évacuer les turpitudes que rencontre le FN.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !