Déficit public : il sera de 4,5% du PIB en fin d'année | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Déficit public : il sera de 4,5% du PIB en fin d'année
©

Confirmation

Déficit public : il sera de 4,5% du PIB en fin d'année

Le gouvernement maintient son objectif de réduction du déficit public à 3,0% du PIB fin 2013.

Jérôme Cahuzac l'a confirmé ce mercredi après-midi. Le déficit public atteindra comme prévu 4,5% du PIB fin 2012 sauf si l'institut européen de la statistique juge que la nouvelle recapitalisation de Dexia doit être comptabilisée, ce qui le porterait à 4,6%. La réponse d'Eurostat est attendue dans un mois. Cette recapitalisation, de près de 2,6 milliards d'euros, sera intégrée dans le déficit de l'Etat en comptabilité budgétaire française, qui atteindra la cible prévue de 83,6 milliards d'euros, plus Dexia, soit 86,1 milliards.

La dette publique au sens de Maastricht sera majorée de ce montant, soit d'environ 0,1 point de PIB par rapport à la prévision antérieure qui était de 89,9% du PIB fin 2012. "Soit il va considérer que c'est une opération financière classique, ce qu'il avait considéré la fois d'avant, et ça n'aurait aucun impact sur le déficit. (Soit) il n'est pas impossible qu'il reconsidère cette appréciation et qu'il considère que c'est une dépense qui est intégrée dans le déficit", ce qui le porterait à 4,6% du PIB, a-t-on ajouté.

Le gouvernement maintient son objectif de réduction du déficit public à 3,0% du PIB fin 2013, que la plupart des économistes considèrent comme quasiment inatteignable en raison d'une croissance économique attendue plus faible l'an prochain que le 0,8% prévu par le gouvernement.

 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !