David Cameron s'adresse aux foyers modestes en vue des législatives | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
"Le rêve d’une démocratie de propriétaires est bien vivant" a déclaré David Cameron.
"Le rêve d’une démocratie de propriétaires est bien vivant" a déclaré David Cameron.
©REUTERS/Darren Staples

Dernière ligne droite

David Cameron s'adresse aux foyers modestes en vue des législatives

Le premier ministre britannique est toujours au coude à coude dans les sondages avec le leader du parti travailliste, Ed miliband.

Moins d'un mois avant les élections législatives en Grande-Bretagne, le premier ministre britannique a présenté ce mardi les grandes lignes de son "rêve conservateur", insistant sur la promesse du droit à la propriété pour les foyers les plus modestes, afin de ne pas laisser le monopole de l'électorat du centre au parti travailliste.

David Cameron a ainsi promis une exonération d'impôt pour les foyers les plus modestes ainsi que l'extension du droit à la propriété. Il s'agit de permettre aux locataires de logements sociaux d'acquérir leur habitation à un prix très avantageux.

"Une génération toute entière sera ainsi assurée d’avoir sa propre maison. Voici le message de notre génération de conservateurs : vous avez travaillé dur, vous avez économisé, ce foyer dans lequel vous vivez vous pouvez désormais l’acheter, il est à vous. Le rêve d’une démocratie de propriétaires est bien vivant et nous vous aiderons à le réaliser" a déclaré le premier ministre britannique, qui affirme vouloir étendre cette mesure à plus d'un million de familles supplémentaires. 

Toujours au coude à coude dans les sondages avec le leader du parti travailliste, Ed miliband, David Cameron s'est revendiqué du "vrai parti des travailleurs", pour tenter de séduire les électeurs de gauche encore indécis, et les eurosceptiques tentés par le parti Ukip de Nigel Farage. David Cameron est par ailleurs toujours favorable à la tenue d'un référendum quant à la sortir ou au maintien du Royaume-Uni dans l'Union Européenne. 

Lu sur The Independent

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !