Cumul des mandats : les députés ont revoté son interdiction | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Le texte sera soumis une nouvelle fois au Sénat, qui devrait à nouveau rejeter cette interdiction de cumul pour ses membres.
Le texte sera soumis une nouvelle fois au Sénat, qui devrait à nouveau rejeter cette interdiction de cumul pour ses membres.
©Reuters

Sensation de déjà vu

Cumul des mandats : les députés ont revoté son interdiction

Le Sénat avait rejeté en première lecture cette interdiction pour ses membres.

Sans surprise, l'Assemblée a rétabli mercredi l'interdiction, à partir de 2017, du cumul d'un mandat parlementaire avec une fonction exécutive locale. Un projet de loi adopté par 302 voix contre 225, largement au-desus de la majorité absolue (289 voix). Les députés avaient déjà voté cette mesure en première lecture en juillet, mais les sénateurs s'y étaient opposés

Le texte sera soumis une nouvelle fois vers la mi-décembre au Sénat. Et la haute assemblée devrait de nouveau rejeter cette interdiction de cumul pour ses membres. Mais les députés qui, constitutionnellement, ont le dernier mot, devraient procéder à la lecture définitive de la loi avant la pause des fêtes de fin d'année.

Comme en première lecture, le texte a été soutenu par la très grande majorité des députés socialistes, écologistes et du Front de gauche, alors que les élus UMP, la plupart des UDI et des radicaux de gauche ont voté contre.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !