Croissance de 0,1% au premier trimestre 2013 : la Banque de France confirme | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Croissance de 0,1% au premier trimestre 2013 : la Banque de France confirme
©Reuters

C'est bien ça

Croissance de 0,1% au premier trimestre 2013 : la Banque de France confirme

Ce léger rebond interviendrait après la contraction de 0,3% du produit intérieur brut du quatrième trimestre 2012 confirmée le mois dernier par l'Insee.

C'est une légère éclaircie. Comme l'ensoleillement, la croissance est en berne en ce début d'année. L'économie est au ralentie et le climat des affaires demeure morose. Mais l'enquête mensuelle de conjoncture de mars publiée mardi par la Banque de France va quelque peu nous redonner le sourire. Car l'économie française devrait connaître une croissance de 0,1% au premier trimestre 2013. La prévision est donc confirmée.

L'enquête fait apparaître une baisse de deux points de l'indicateur du climat des affaires dans l'industrie, à 93, et une baisse d'un point de celui des services, à 88, les deux se situant en-dessous de leur moyenne de long terme (100). Selon la Banque de France, la production industrielle reste globalement stable mais les livraisons baissent légèrement et le taux d'utilisation des capacités s'est replié de 0,2 point à 75,2, annulant ainsi son léger rebond de février après sa chute d'un point en janvier.

Les chefs d'entreprise interrogés font état de carnets de commandes qui continuent de se dégarnir et de stocks de produits finis proches du niveau attendu. Ils anticipent un maintien de l'activité en avril. Dans les services, l'activité reste stable, les prix continuent de se contracter et les effectifs se maintiennent.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !