Croissance, création d'emplois, lutte contre le chômage : les priorités de Jean-Marc Ayrault | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Jean-Marc Ayrault passe à l'action en 2013
Jean-Marc Ayrault passe à l'action en 2013
©Reuters

Objectifs

Croissance, création d'emplois, lutte contre le chômage : les priorités de Jean-Marc Ayrault

Cette feuille de route, expliquée par le chef du gouvernement devant les ministres, puis sur le perron de l'Elysée et enfin dans une tribune dans Le Monde, sera complétée vendredi par un séminaire de travail à Matignon.

L'année 2013 est celle de tous les dangers pour le gouvernement et François Hollande. Ils le savent. Alors dès les premiers jours, ils veulent passer à l'action. Pour cela, il faut appliquer une feuille de route que Jean-Marc Ayrault a présenté ce jeudi à ces ministres. Celle-ci prévoit 15 projets de loi. "La première priorité, c'est de créer les conditions de la croissance, de la création d'emplois, de la lutte contre le chômage avec l'objectif de renverser cette courbe du chômage qui monte depuis près de deux ans à la fin de l'année 2013", a dit le Premier ministre dans la cour de l'Elysée.

"Tous les efforts seront entrepris, tous les ministres seront concentrés sur cet objectif principal." Dans Le Monde, Jean-Marc Ayrault dit sa volonté de construire "un nouveau modèle français" dans un monde en "mutation, où les peuples doivent relever trois grands défis : le défi du développement, le défi écologique, et le défi démographique".

Priorité affichée par le président de la République lors de ses voeux, la bataille contre le chômage, qui grimpe depuis 19 mois et touche plus de 3,1 millions de Français, est au coeur de cette séquence de rentrée. "M. le Président de la République, vous avez fixé le cap : tout doit être mis en oeuvre pour l'emploi" sont les premiers mots du discours de présentation du programme de travail de Jean-Marc Ayrault, qui prévoit 15 projets de loi pour le premier semestre 2013. Le Premier ministre rappelle l'objectif d'insérer 100.000 jeunes dans l'année dans le cadre des emplois d'avenir et celui des contrats de génération censés permettre 500.000 embauches de jeunes en CDI et autant de seniors maintenus dans l'emploi.

Ce dernier dispositif sera discuté dès la rentrée parlementaire de janvier. Le gouvernement espère en outre un accord "ambitieux" sur la sécurisation du travail, qui pourrait intervenir dès la semaine prochaine et sera ensuite traduit dans une loi. Pour ce qui est du rétablissement des comptes publics, Jean-Marc Ayrault explique dans son discours que les chiffres définitifs du budget de l'État pour 2012, connus le 15 janvier, "conforteront la crédibilité de notre trajectoire budgétaire".

Le gouvernement espère toujours dégager 0,8% de croissance cette année et maintenir les déficits publics sous la barre des 3% du PIB, des objectifs que nombre d'institutions économiques jugent difficiles à tenir. L'année 2013 en France sera aussi celle des réformes de société, du non cumul des mandat au mariage et à l'adoption pour tous les couples en passant par la fin de vie. Tout un programme...

 

 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !