Crise migratoire : les Français contre un assouplissement de l'octroi du statut de refugiés | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Crise migratoire : les Français contre un assouplissement de l'octroi du statut de refugiés
©Reuters

Divisés

Crise migratoire : les Français contre un assouplissement de l'octroi du statut de refugiés

Une courte majorité (55%) de Français sont opposés à ce que la France assouplisse les conditions d'octroi du statut de réfugiés aux migrants, selon un sondage Odoxa pour le Parisien publié ce dimanche.

Ce sondage a été réalisé après la diffusion en masse de la photo choc montrant un jeune garçon mort sur une plage de Turquie. Il montre que 55% des Français refusent que la France imite l'Allemagne et assouplisse les conditions d'octroi du statut de réfugiés aux migrants, notamment aux Syriens. "L’émotion ne change donc rien à la posture de fermeture qu’ont les Français depuis des mois sur l’accueil des migrants", commente Gaël Sliman, président d'Odoxa.

Les sympathisants de gauche sont néanmoins très largement favorables (69 %) à l’accueil, alors que ceux de droite y sont en proportion identique (69 %) opposés.

La majorité des sondés (62%) estiment que les réfugiés syriens ne méritent pas un traitement particulier et doivent être gérer comme les autres migrants (c'est-à-dire ceux arrivés pour raisons économique). 

Par ailleurs, 69 % des sondés sont favorables à l’instauration de quotas afin de répartir les migrants et les demandeurs d’asile entre les différents pays de l’Union européenne. "Les Français estiment vraisemblablement qu’avec de tels quotas notre pays se verrait dispensé d’une partie de cette mission d’accueil quand d’autres, plus égoïstes que nous, se verraient contraints de prendre leur part dans l’accueil de « la misère du monde »", analyse le journal.

Les Français sont en revanche favorables (61 %) à ce que les troupes françaises participent à une intervention militaire au sol en Syrie contre l'Etat islamique. Le consensus est large : 65 % des sympathisants de gauche, 67 % de ceux de droite et 64 % de ceux du FN y seraient favorables.

Sondage Odoxa pour « le Parisien » - « Aujourd’hui en France » réalisé les 3 et 4 septembre 2015 auprès d’un échantillon de 1 003 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. Méthode des quotas.

Lu dans Le Parisien

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !