Le criminel nazi Laszlo Csatary plaide non coupable | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Europe
Le criminel nazi Laszlo Csatary plaide non coupable
©

Fin de cavale

Le criminel nazi Laszlo Csatary plaide non coupable

Accusé de complicité dans la mort de 15 700 juifs, Laszlo Csatary a été arrêté ce mercredi matin à Budapest.

[Mis à jour à 13h45]

Laszlo Csatary plaide "non coupable".


[Mis à jour le 18 juillet à 11h20]

Le criminel nazi Laszlo Csatary a finalement été arrêté à Budapest en Hongrie selon les autorités judiciaires.


[Mis à jour 08h00]

Le fils du célèbre couple de "chasseurs de nazis" Serge et Beate Klarsfeld, Arno, a réagi avec réserve aux nouvelles concernant Laszlo Csatary. Selon Arno Klarsfeld, qui s'est exprimé que Europe 1, "aujourd'hui, il était le plus recherché parce qu'ils ont désormais tous entre 90 et 100 ans, mais il y a trente ans, il aurait été le 3.500e sur la liste", ajoutant qu'il n'avait "jamais entendu parler de lui".

 

Enfin retrouvé. Laszlo Csatary, l’un des criminels nazis encore en vie les plus recherchés au monde a en effet été retrouvé en Budapest en Hongrie.

Accusé d’avoir contribué à la déportation de 15 700 juifs pendant la seconde guerre mondiale, le vieil homme de 97 ans a été retrouvé par des journalistes du quotidien britannique The Sun. Les reporters se sont servis d’informations données par le centre Simon Wiesenthal.

Le parquet de Budapest aurait été au courant de la présence du criminel en Hongrie depuis septembre 2011.

Laslo Csatary a été chef de la police dans le ghetto de Kosice où 15 700 juifs ont été envoyés, l’immense majorité étant déportée vers le camp d’extermination nazi d’Auschwitz.

Lu sur France TV Info

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !