Crif : le Conseil Français du Culte Musulman annule sa participation au dîner de ce lundi soir | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Société
Roger Cukierman
Roger Cukierman
©Capture

Malaise

Crif : le Conseil Français du Culte Musulman annule sa participation au dîner de ce lundi soir

Le CFCM juge les propos de Roger Cukierman, président du Crif "irresponsables et inadmissibles".

"Compte tenu des déclarations du président du Crif, le CFCM juge inopportun de participer au dîner du Crif de ce soir", a annoncé dans un communiqué auquel Europe 1 a eu accès avant sa publication le Conseil Français du Culte Musulman (CFCM) ce lundi 23 février.

Le bureau exécutif du Conseil français du culte musulman (CFCM) réuni ce jour à la Mosquée de Paris déclare qu’il a pris connaissance avec consternation des propos tenus ce lundi matin même par le Président du Crif, Roger Cukierman, sur les ondes d’Europe 1. "Considérer que toutes les violences aujourd'hui sont commises par des jeunes musulmans" et approuver l'expression "islamo-fascisme" sont des déclarations "irresponsables et inadmissibles qui contreviennent au principe même du vivre-ensemble", estime le bureau exécutif. Le CFCM explique qu’il "ne peut accepter que la composante musulmane de France soit aujourd'hui l'objet d'attaques aussi graves qu'infondées".

A l’origine de ce malaise, les propos du président du Crif ce lundi matin au micro d'Europe 1. "Il faut dire les choses : toutes les violences aujourd'hui sont commises par des jeunes musulmans. Bien sûr, c'est une toute petite minorité de la communauté musulmane et les musulmans en sont les premières victimes" avait-il déclaré.

Lu sur Europe 1

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !